Le Boudoir des Nanas

6 conseils aux enseignants, avant la rentrée.

28 août 2015

Bon… ça y est. J’ai repris le chemin des écoliers… Enfin non… Le chemin des enseignants…

Dure journée que cette reprise… Sérieux? Entre les cafés à servir, la brioche à couper, les stats de mon blog à vérifier et les comm’ à decouvrir, j’ai été un rien débordée….

Et puis vous savez… Vos collègues sont là, sérieuses, à lire les courriels, la note de service de la rentrée, à parler PPRE, RASED, APC… et vous, vous ne serez pas dans cette école, de toute façon, vous écoutez d’une oreille distraite, en feuilletant un journal pour enfants et dans lequel il y a un article passionnant sur le langage des chimpanzés! Génial cet article! J’ai appris plein de choses intéressantes… Au grand dam de mes collègues à qui j’ai fait un résumé succinct des gestes de ces primates et qui m’ont regardée comme une… primate, je pense… (Hé! Quand vous touchez le bras de quelqu’un, en langage chimpanzé, cela veut dire « Gratte moi! »…  Cela ne vous fait pas sourire? Et bien, quand votre collègue vous touchera le bras pour vous demander de lui passer une feuille, vous verrez que vous éclaterez de rire!)

Je suis zen…

Je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangée cette année, mais j’ai la pêche!

Alors dans ma grande bonté, je vais vous donner quelques conseils qui, j’en suis certaine,ou du moins,  je l’espère, éclaireront vos journées de travail…

1) Arrêtez donc de flipper pour votre inspection!

Vous savez pertinemment que de toute façon, à moins que vous ne frappiez violemment un enfant, que vous ne fassiez rien de chez rien,  le risque de vous retrouver débarqué du système est de 0! Vous avez cette chance d’avoir un CDI, de savoir que vous ne serez pas obligé de pointer à Pôle Emploi, que vos congés sont assurés et nombreux, alors SVP, arrêtez de vous prendre la tête avec une putain d’inspection qui ne sert pas à grand chose au final! La plupart du temps, les enseignants sont avertis du passage de leur inspecteur/trice, préparent de jolies séances bien organisées et gna gna gni et gna gna gna et sont morts de trouille quand ils voient se garer la voiture du bourreau en question… Alors… Parfois je me dis que ces gens là doivent avoir besoin d’un peu d’adrénaline, de coups de speed dans leurs vies… Parce qu’un enseignant débutant qui a peur de cette première confrontation directe avec la hiérarchie, je le comprends aisément! Mais qu’une collègue avec 30 ans d’ancienneté soit presque en arrêt maladie pour dépression parce qu’elle va se faire inspecter, ou sous somnifères parce qu’elle n’en dort plus les nuits (véridique…) … Excusez moi, mais personnellement, je trouve que cela confine à la connerie pure…

Faites votre boulot simplement. Ne tombez pas dans le tape à l’œil, style « super-instit’, c’est moi »… Votre inspecteur/trice n’est pas dupe… Et sachez, pour finir, que le cahier journal ou autres fiches de prép’ ne sont pas obligatoires : il faut fournir cahier d’appel et progressions. Le reste….

« Enfin, et sur la demande presque unanime de MM. les Inspecteurs d’Académie, j’ai décidé la suppression du journal de classe.
La tenue de ce journal avait sa raison d’être alors que pour beaucoup d’instituteurs, la nécessité de préparer consciencieusement leur classe n’était ni clairement démontrée, ni impérieusement sentie. Mais nous n’en sommes plus là aujourd’hui: cette vérité pédagogique qu’il n’est pas de bonne classe sans une bonne préparation est reconnue et proclamée par les maîtres eux-mêmes ; l’habitude de cette préparation journalière des leçons est heureusement entrée dans les murs scolaires.
On semblerait donc manifester à l’égard du corps enseignant une méfiance qu’il ne mérite pas, et on lui imposerait sans profit un travail fastidieux d’écritures en exigeant plus longtemps la constatation matérielle de ce travail préalable.Les bons instituteurs n’en continueront pas moins de faire chaque jour eux-mêmes, avec le même soin, avant d’entrer en classe, le choix des textes, des exemples, des exercices qu’ils comptent donner, de lire d’avance les morceaux qu’ils devront expliquer, de rassembler les objets dont ils sauront besoin pour les leçons de choses, de régler enfin la marche de leur enseignement ; quant aux autres, ce ne serait pas en les obligeant à jeter à la hâte quelques lignes sur un registre pour simuler une préparation qu’ils n’auraient pas faite, qu’on parviendrait à améliorer leur enseignement.  » Merci M. Jules Ferry!!!

Ha ha! Cela vous en bouche un coin hein?

Donc, première résolution de cette rentrée: on ne flippe plus à l’idée d’être inspectée… Et je dis cela en sachant que je vais l’être… Mais, bon, j’ai une inspectrice jeune et très sympa, que j’ai tutoyée l’an dernier sans savoir qui elle était, en me penchant pour l’embrasser…. C’est à la tête de mes collègues que j’ai compris… Elle a ri. Moi aussi. Tout va bien.

2) Pensez à faire les stocks de café…

« Une école sans café n’est pas une véritable école. » Lila sur sa Terrasse.

Balèze hein? ça c’est de la citation!

La chose à laquelle je pense chaque matin en ouvrant la porte c’est « Vite un café! », que ma chère Carole a fait couler en arrivant, plus tôt que moi… Et ce parfum qui m’accueille est un délice inexplicable… Et souvent, je ne peux pas me le servir tout de suite car il faut assurer la surveillance, alors j’attends d’être rentrée en classe, et là, je patiente jusqu’à ce que notre aide administrative, Nath, rentre dans ma classe avec une tasse fumante… Et là, certains matins, je suis si contente de la voir entrer en souriant avec mon café, que limite j’ai envie de lui rouler une pelle! Bon ok ce n’est pas très fin, mais appelons un chat un chat… Si vous voyiez ma tête certains matins, vous comprendriez mon bonheur à la vue de ce mug tendu vers moi.

Et j’ai appris récemment que dans certaines écoles, il n’y a pas de café… Alors, ça… Je n’ose même pas imaginer que cela puisse exister… Une école sans café? C’est IM-PO-SSI-BLE!

Si? Naaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn?

La vache… Je vous dis pas l’humeur quand j’arriverai dans une école le matin, sous la pluie, dans le vent, retardée par la neige… et qu’on me dise « Ah non! On n’a pas de café! »… Vous connaissez Hulk? Ben pareil! Inconcevable!

Non mais c’est vrai quoi! Le café fédère les gens, les encourage à échanger, réchauffe les mains quand il fait froid et donne l’occasion de s’empiffrer de gâteaux faits maison ou achetés et que nous ramenons chacune notre tour. Ouaaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiissssssssssss…. Vous savez donc pourquoi je me suis remise au sport cette année! A cause de mes collègues!!!!

Au lieu de nous faire des animations pédagogiques à la con, ils feraient mieux de nous faire des cafés-débats « Comment mettre en place une bonne ambiance à la récré? »,  » Robusta ou Arabica? Qu’en pensez vous? »… Quand je vous dis que si je devenais ministre de l’Education Nationale, cela  changerait beaucoup de choses!

Bref… Je vais mettre une bouilloire, du café soluble et un mug dans le coffre de ma voiture. Au cas où je tombe dans une école de dégénérés qui vivent sans café!!  A-t-on idée quand même…

 

3) Pensez à faire les stocks de chocolat…

« Une école sans chocolat n’est pas une véritable école. » Lila sur sa Terrasse

Vous reprenez le paragraphe précédent mais vous remplacez « café » par « chocolat », ok?

4) Pensez à dire « Merde » à vos collègues quand ils le méritent! Ou le penser très fort!

J’ai eu la chance de travailler avec des gens fantastiques. Certains sont devenus des amies (obligée de le dire sinon elles vont faire la gueule les boulets!!!)

Je n’ai jamais eu de rapports conflictuels, jamais de véritables accrochages…

Et quand j’entends certains potes raconter leur vie quotidienne avec des connards ou des connasses de la pire espèce, je me demande comment ils font pour les supporter et pour ne pas leur claquer le beignet!

Cela me rend dingue à chaque fois d’entendre leurs expériences! Et cela se dénonce auprès de la hiérarchie, et cela cancane ou ragote sur un collègue, et cela critique à tout va, etc… Dingue… Nous, dans notre petite école, si nous n’avons pas au moins 5 fous rires par jour, c’est que l’ambiance est tendue! Nous sommes différentes et complémentaires. Nous avons toujours mis à l’honneur le respect. Nous nous écoutons et nous soutenons. Les choses seraient moins difficiles si on se serrait les coudes entre nous, non? D’ailleurs, à propos de coudes… On le lève aussi souvent pour décompresser… Fêter les anniv’, les vacances, le nouveau photocopieur, les nouveaux néons, l’arrivée du weekend… Bref…

Nous sommes vivantes. Nous rions et nous aimons notre métier.

Les aigri(e)s, les mal-baisé(e)s, les con(ne)s, les balances, les méchant(e)s gueules… Je vous préviens que si je croise votre chemin, je n’aurai pas d’autre choix que celui ci: (car je suppose que c’est aussi dans votre école que l’on ne trouve pas de café!) je ne vous offrirai pas une seule goutte de mon café soluble! Manquerait plus que ça tiens!

 

5) Pensez à rester Zen face aux parents…

Oui je sais, je sais, je vous en demande trop là, hein?

Mais bon… Vous n’allez pas vous faire un ulcère pour des imbéciles?!

Il faut apprendre à en rire… Oui je vous l’avoue sans honte aucune… J’adddddddddddddddooooooooooooooorrrrreeeeeeeeeeee me foutre de la pomme des parents chiants. Vous savez ceux qui viennent vous emmerder avec leurs excuses à la con « Mon fils n’est pas venu ce matin parce qu’il avait chaud cette nuit et il s’est coupé les cheveux. » (C’est de la bonne que vous fumez dites donc…. Véridique aussi…)   » Ma fille ne viendra pas la semaine prochaine car elle doit faire une dialyse mais après elle arrêtera » (Un protocole inconnu?)… Bref…

Et quand vous sentez que vous flanchez… Repensez à ces moments uniques… Ces moments pendant lesquels vous vous êtes senti(e) seul(e) au monde… Comme ce jour où un élève vous a ramené, en guise de bracelet, un anneau vibrant Durex! Vous ne me croyez pas? Les fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilllllllllllllllllllles! Venez témoigner!!!! Ce jour là, mes petites stagiaires et mes collègues ont failli pleurer de rire et moi pleurer tout court quand j’ai eu cet objet dans la main, ne voulant surtout pas savoir où il avait trainé la nuit… Et du coup, les parents, vous les regardez autrement… Coquins, va!

Il faut apprendre à relativiser… A regarder les choses autrement…

Ce n’est pas facile, je sais…

Mais c’est indispensable…

Et surtout ne tombez pas dans la spirale infernale des médicaments, des pilules qui apaisent… Il n’ y a pas pires saloperies! Aucun métier au monde, aucune personne  ne mérite le sacrifice de votre santé. Si vous n’y arrivez plus, faites des pauses, soufflez et n’oubliez pas de regarder ailleurs, plus loin…. Cherchez et trouvez votre chemin… Savoir s’arrêter et reprendre différemment…

6) Pensez à me faire appeler dans votre école, en cas de collègue absent,  histoire de boire un café, de s’empiffrer de chocolat et de rire aux éclats…

Hé hé hé…

Allez! Bonne rentrée à tous et toutes!!!!

Merde! J’ai oublié de parler des poux!

 

[ssba]

Vous aimerez sans doute

3 Commentaires

  • melinablablablog@gmail.com'
    Répondre Mélina 28 août 2015 à 18 h 20 min

    Bon courage et bonne rentrée! Je ne suis pas encore enseignante mais je faisais a seconde rentrée en tant qu’EAP (Emploi d’Avenir Professeur) et j’ai un peu le stress aussi; on a une nouvelle directrice qui arrive, un nouveau collègue et évidemment de nouveaux élèves… Ah! C’est un mélange de stress et d’impatience en fait 🙂

  • nathemlea@gmail.com'
    Répondre Nath 28 août 2015 à 20 h 55 min

    nous!!!! Allez ….on adore le café , mon école est dans les Landes (on sait se détendre) et comme j’adore te lire, je te veux comme collègue ;0)))) en attendant …café, chocolat ma petite famille et même si je l’adore ce métier je me rappelle toujours que c’est un métier, je le fais au mieux et quand je rentre j’ai (presque) fini mon boulot… Merci pour cet article que je relirai promis juré mardi matin pour me donner du courage ….dernière chose, un petit truc perso , un mantra un peu con con mais ça marche super bien, chez moi et au boulot….attention…..accroche toi….c’est « T’INQUIÈTE PAUPIETTE ». ben oui tu te le dis en boucle tu vas voir ça fait sourire…bonne rentrée!

  • Répondre Les bonnes résolutions de la rentrée - Lila sur sa Terrasse 7 septembre 2015 à 19 h 06 min

    […] débarquer, de ne rien maîtriser et du coup vous pourrez faire bonne figure devant le boss et les collègues qui jadis, naguère, autrefois, vous voyaient arriver en nage après avoir couru avec vos sacs […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :