Le Boudoir des Nanas

Dans notre sac à main…

25 mai 2015

sac à mainQue serait une femme sans son sac à main?

Pas grand chose n’est-ce pas.

Personnellement, moi, je ne serai rien.  Ou pas grand chose du moins.

Parce que dans ces bouts de tissus, de cuir, de plastique, faits maison, grandes marques ou pas, nous transportons un peu de nos vies. Ou alors, beaucoup de nos vies…

Nous y enfouissons des choses habituelles, d’autres moins. L’utilisant comme un coffre secret.

Souvent nous y retrouvons des choses incroyables, comme le gâteau que notre fille n’a pas terminé et a mis là pour ne pas avoir à le lancer aux oiseaux inexistant dans une boutique. Ou tout simplement parce qu’elle espérait le finir plus tard…

Le sac à main, en général…

Ici, la définition est « accessoire de mode qui permet de transporter divers objets: porte-monnaie, papiers…. »

Ouais. Nous allons dire que c’est une définition plutôt réductrice!

Le sac à main est avant toute chose un accessoire personnel, choisi avec amour, coup de foudre, ou qu’on nous a offert par amour, par amitié, par plaisir, ou que l’on se fabrique soi-même… Il nous ressemble, nous définit: son contenu est révélateur de beaucoup de choses. Nos petites filles adoooooorrrreennnnttt porter des sacs à main! Vous avez déjà regardé ce qu’elles mettent dedans? Des petits objets qui les caractérisent, qu’elles aiment…

sac à main joeyCertaines féministes le dénoncent comme un symbole d’asservissement de la femme car, c’est un objet essentiellement féminin et on n’ y trouverait que des accessoires typiquement féminins comme le maquillage, des miroirs… Euh…. Comment dire? Si cette vision n’est pas réductrice qu’est elle? Après tout, rien ne nous oblige à porter un sac à main. C’est un choix. certains hommes en portent aussi, et ils sont de plus en plus  nombreux à céder à la mode. Je citerai comme exemple hautement littéraire l’épisode Friends dans lequel Joey promène fièrement cette « besace », qu’il refuse même de quitter pour passer une audition. Un avant-gardiste ce Joey…

sac à main PradaLes références cinématographiques sont d’ailleurs très nombreuses mais celle que je garde, moi, est le sac de Meryl Streep dans « Le Diable s’habille en Prada »: pour ce sac, je serai capable de mendier, envoyer mes chroniqueuses faire du lap-dance, vendre un rein sur internet, faire poser nus les chroniqueurs pour vendre leurs photos,  voler le tabac presse du coin de ma rue, détrousser une petite vieille à la sortie de la banque… Ou alors essayer de me le faire offrir…

Si lancer un appel aux dons vous tente, je vous en serai infiniment reconnaissante!

Dans notre sac à main…

Je parle en nos noms Mesdames, ok?

Nous y trouvons tout et n’importe quoi… Les traditionnels porte-monnaie, porte-feuille, paquet de mouchoirs, trousseau de clefs, téléphone, oreillettes…

Et puis, nous y trouvons nos vies. Enfin, des échantillons de nos vies… De ce que nous sommes…

Un tube de rouge à lèvres, un livre, un magazine, un carnet rempli de petits mots, des bijoux qui traînent, des dessins de nos enfants, des tickets de caisse froissés, des post it rappelant un RV médical, des fleurs fanées offertes par un élève, un ticket de cinéma, un Cd que l’on doit rendre mais qu’on a oublié au fond, un stylo, des élastiques à cheveux, une facture déchirée et oubliée, un sucre pris lors d’un café en terrasse, quelques pièces tombées de notre porte monnaie, des bouts de gâteau sec…

Comme des petits indices d’une chasse au trésor… Deviner qui nous sommes… Ce qu’on aime… Des petits bouts de notre vie, que l’on transporte avec nous, sans complexes, avec fierté… Des choses insignifiantes pour de nombreuses personnes mais essentielles pour nous… Des petits riens mais qui font que notre sac à main est unique, parce que, justement, c’est le nôtre… Un bordel monstre dans nos sacs? Ce n’est rien de le dire! Mais c’est notre capharnaüm à nous. Rien qu’à nous.

Notre jardin secret, que l’on ne souffre pas de voir fouillé, retourné… Car voyez vous, notre sac à main est un endroit privé, un sanctuaire imprenable, un univers personnel qui ne doit pas être découvert. Sans autorisation.

Fouiller dans notre sac est un manque de respect, une impolitesse sans nom, une absence évidente d’intelligence… Car celui ou celle qui se met à fouiller notre sac à main risque une opprobre dont il n’a pas conscience… Ne méritant que notre mépris. On ne touche pas, JAMAIS, à notre sac à main…

Et quand il nous arrive de dire « Regarde, c’est dans mon sac! », il nous arrive de voir des yeux amusés, surpris, attendris, par les découvertes que l’autre peut y faire… Et nous sourions… Parce que ces regards posés sur notre petit univers sont ceux que nous aimons voir posés sur nous…

Quand il nous arrive de l’oublier ce sac, de sortir sans, c’est comme si nous sortions nues. Ou presque… Il est l’objet indispensable à notre quotidien, à nos soirées. Nous avons beaucoup de sacs. Selon nos envies, notre tenue, nos sorties… Mais il en est un qui est fétiche, celui que nous aimons plus que les autres parce qu’il a ce petit truc, cette petite magie que nous seules percevons.

Et aujourd’hui, parce que c’est vous, les filles et moi nous vous ouvrons nos sac à main… Juste pour vous faire sourire… (Cliquez sur les photos pour découvrir nos trésors en plus grand)

Et vous? Vous avez quoi dans votre sac à main?

[ssba]

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • fabycool@hotmail.fr'
    Répondre cool 11 août 2016 à 1 h 24 min

    Je viens de découvrir ce blog et j’adoooore. C’est fin , c’est drôle, bien vu, bien écrit, tout ce que j’aime!, merci pour cette franche partie de plaisir. Il est hélas!! 2 H du mat, je vais m’arracher à regret de l’ordi ,moi qui suis plûtot papier, livres, je suis là, au milieu de la nuit addict devant une machine (et je n’ai certes pas encore tout lu et n’aurai jamais assez d’une vie pour lire tout ce que j’ai envie de lire), alors bravo et merci de m’avoir tenu en éveil avec autant de bonheur.

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 11 août 2016 à 22 h 04 min

      Oh quel commentaire touchant!
      Merci! Merci! Merci!!!!
      Une vie? Moi c’est idem! Il m’em faudrait 3, voire plus!!!!
      A très bientôt alors? 😀

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :