La Malle aux Livres

Être une acheteuse « compulslivres »

18 novembre 2015

Je suis une femme qui achète.

Des livres.

Beaucoup. Enormément. Trop. Non pas trop. On n’achète jamais trop de livres. Même si ma chambre commence à ressembler à l’arrière boutique en bordel du bouquiniste que je fréquente régulièrement. Pas le bouquiniste.  Sa boutique. J’aime les bouquins qui sentent la poussière. C’est tout.

Être capable de ne pas rentrer dans une boutique de gonzesses pendant des mois. Je me bats les couettes des fringues, maquillage,… tous ces trucs qui passent au gré des modes. Quand je rentre dans une boutique acheter un jean, des Docs, et le reste… C’est que les miens ont rendu l’âme. Et que je n’ai plus le choix. Jamais par pur plaisir. Non.

En revanche, je suis incapable de ne pas aller dans une librairie.

En ressortir les mains pleines de livres, les bras chargés  ou seulement une petite trouvaille…

Ouais.

Je suis une acheteuse « compulslivres ».

Je l’assume et je ne compte pas me faire soigner ni dans cette vie, ni dans une autre.

C’est plus fort que moi.

Incontrôlable.

Je vous explique.

Je rentre dans ma librairie fétiche. Je discute avec ma libraire. Elle va me chercher mes 2 dernières commandes. et là… Je regarde les tables pleines de bouquins. Etrangement, j’entends des petites voix me disent « Hey! Prends nous, retourne nous et… «  Ouais vous avez raison, c’est terriblement érotique comme truc. « …retourne nous et lis nous… »  Bande d’esprits mal placés que vous êtes.  Je lis. J’aime. Ou pas. Je repose. J’en prends un autre…. Jusqu’à ce que ma libraire arrive et me stoppe involontairement dans cette frénésie. J’avais commandé deux bouquins. Je repars avec 6.

Comme un besoin incroyable. Une envie de découvrir un nouvel auteur. De lire ces mots qui m’ ont attirée. Un titre aussi parfois. Une couverture qui me parle. Des petites choses que je ne sais pas forcément expliquer… Alors oui j’achète. J’entasse ou dévore à peine rentrée…

Et je ne sais pas être raisonnable. Parfois j’en repose un ou deux. Quelques instants. Oh et puis merde! J’en ai envie, je les prends.

Je pousse même parfois le vice d’acheter, d’occasion, un livre que j’ai déjà lu mais que je ne possède pas. Juste pour l’avoir. C’est pas maladif ça?

Être compulslivresCertains parlent de « Pile A Lire ». Moi ce n’est plus une PAL. C’est une MALALPV: Montagne A Lire Avant La Prochaine Vie. Pas mal hein? Allez y prononcez le! Je rêve d’une petite maison, avec terrasse et jardin. Et une minuscule chambre de 125m2 pour pouvoir continuer à entasser sans être obligée de faire de ces livres des escaliers pour monter dans mon lit, ou une de les laisser envahir les autres pièces de la maison, déjà pas mal encombrées. (Ci contre la partie droite de mon bureau. La photo d’en-tête est un aperçu du mur à côté de mon lit… Alors?)

Sérieusement. Va falloir que je me raisonne. Parce que je ne sais pas si mes planchers sont si solides que cela. Et que je réalise  que le temps me manque affreusement. C’est surtout cela le problème. Ce fichu temps. Sans compter ceux que je récupère ça et là, ceux que j’emprunte, ceux que les maisons d’édition ou les auteurs m’envoient… C’est le bordel n’est ce pas? Ouaip… Je sais.

Combien j’en ai de retard? Question suivante? Pas le temps de les compter. Et puis je risque de m’endormir surtout.

Mais ce n’est pas grave. Ils sont là. Ils m’attendent. Certains depuis très longtemps. D’autres n’ont pas le temps d’être posés qu’ils sont dévorés. rangés. Donnés. Offerts. Oui parce que je ne me contente pas de les lire, je les offre, je les donne. Ou je les prête. Souvent ce sont des prêts à durée indéterminée. Mais ce n’est pas grave. Parfois ils partent en voyage au soleil et sont oubliés là-bas. J’aime bien cette idée de partage inopiné.

Pardon?

Quels genres de livres me font craquer dans ces moments? Ben tous. Sauf la littérature sentimentale. Faut pas pousser.

Je n’ai pas de grande « passion » en genre de lecture. J’aime tout ce qui me procure des émotions…  J’aime fermer un livre et me dire « Vache… Quelle claque dans la gueule. » ou  » Je fais quoi maintenant avec ça? » quand je suis bouleversée, ou encore « Finalement, avoir une copine qui envoie des photos d’elle à poil avec une invitation pour un plan-cul au mari de mon amie, c’est beaucoup plus glauque qu’un Vargas » Et j’en passe… Les livres me permettent de mettre des mots sur certaines émotions. Ils m’apportent beaucoup. Et je les choisis comme cela, au feeling.

Ou alors on me les conseille. beaucoup ces derniers temps. J’aime cette idée de partage, d’échanges. C’est cela aussi la richesse d’un livre. Tracer des lignes, des ponts, des boucles entre les gens. Les aider à parler, à s’ouvrir et c’est beau.

Si vous voulez me faire atteindre les sommets de plaisir, d’orgasme sensoriel et passionnel, faites moi rentrer dans une belle librairie. Vous comprendrez. Pas un supermarché du livre, un hangar rempli de 1001 choses. Non. Une librairie. Une vraie. Un lieu qui respire l’amour du Livre. De la Lecture. Dans lequel je me sens chez moi. Dans lequel je me sens bien. Un peu comme si j’étais dans des bras rassurants.

Alors, oui, je suis une acheteuse compulslivres et j’aime ça. Je ne cesserai jamais de l’être.

Je sais que beaucoup le sont parmi vous.

Et sérieusement? Entre nous…

Quel parfum vous préférez? Celui du livre neuf ou d’occasion, avec leurs douces effluves de poussière ou d’encre? (Moi les deux)

Vous caressez aussi la couverture? (Toujours)

Vous piétinez de joie quand vous trouvez un livre que vous cherchiez, tout en bas de la pile chez votre bouquiniste? Ou quand vous apprenez la sortie du prochain livre de Julien Aranda? (J’te fais de la promo Julien, elle sera belle ta dédicace hein?).

Vous lisez aussi en marchant dans la rue, les premières lignes de vos trouvailles? Vous vous posez aussi parfois à une terrasse de centre ville, pour vous accorder une pause lecture en dehors du temps au milieu de cette fourmilière consommatrice à sa façon? Vous souriez bêtement en lisant certains passages, au milieu de la librairie, ou devant cette table de café, devant les yeux amusés ou compréhensifs du mec en face?

Si vous avez répondu oui à la majorité de ces questions, pas de doutes, vous êtes une/un acheteuse(eur) (ah oui, j’ai décidé qu’ici le féminin l’emporterait sur le masculin sur cette terrasse désormais) compulslivres.

Votre cas est désespéré.

Vraiment.

Et vous savez quoi?

Nous en avons de la chance.

[ssba]

Vous aimerez sans doute

10 Commentaires

  • f.didelot@wanadoo.fr'
    Répondre Marc 18 novembre 2015 à 22 h 03 min

    Oui, mois aussi je suis comme toi !! C’est d’autant plus terrible que j’achète des livres et que je n’ai pas le temps de tout lire. J’ai une jolie bibliothèque et je me dis que la retraite (c’est bientôt) sera un bon moyen de rattraper le retard (pas sûr …).

    J’ai les mêmes symptômes:
    – sentir les livres,
    – les caresser,
    – ne jamais jeter un livre, aussi « misérable » soit-il -cela me semblerait un crime)
    – j’ai des livres fétiches dont la relecture procure les mêmes émotions, des années après (ils sont nombreux: la trilogie Fabio Montale de Jean-Claude IZZO, Légendes d’automne de Jim Harrison, Ubik de Philip K.DICK, M.IBRAHIM et les fleurs du Coran de Eric E. SCHMITT, et bien d’autres encore)

    Oui, un compulslivre, mais aussi un amoureux des livres, compagnons de mes moments de tristesse ou de détresse.

    LOVE

  • contact@mamzeldree.fr'
    Répondre MamzelDree 18 novembre 2015 à 23 h 52 min

    Ah mais c’est pareil !!!
    Quand je rentre dans une librairie il faut que je me restreigne. Déjà j’entre en sachant pertinemment que j’achèterai x livres. Alors mon challenge est de m’y tenir, pas un seul de plus !
    Je n’y arrive JAMAIS !

    J’aime tellement les livres ! 🙂

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 19 novembre 2015 à 0 h 10 min

      Moi c’est pareil! Incapable de me raisonner! Dingue ça!

  • lafabriqueeclectique@gmail.com'
    Répondre Alison 19 novembre 2015 à 10 h 22 min

    Oooh comme je comprends cette « folie » acheteuse.
    Je pense que je suis encore dans la catégorie PAL, et j’essaie de me contenir un minimum mais 2015 a été l’année de découverte d’un bouquiniste près de mon boulot… J’y vais une à deux fois par semaine… Alors que je lis un livre en 2 semaines minimum XD
    J’atteins les 100 livres achetés et en attente de lecture, mais j’en achète encore et j’en demande de nouveaux pour Noël…
    Contrairement à toi, je suis assez possessive avec mes livres. Souvent la seule qui en bénéficie (autre que moi) c’est ma maman (qui les récupère dans ma maison d’enfance car mon appart actuel est trop petit ^^)
    J’ai du mal à prêter, comme j’ai du mal à emprunter en bibliothèque par exemple.

    Enfin bon… Au moins ce n’est pas une maladie grave 🙂

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 19 novembre 2015 à 13 h 52 min

      Finalement, nous sommes nombreuses/x à être « compulslivres »… C’est chouette!
      Oh non! Non seulement pas grave mais la plus douce de toutes!
      Merci….

  • vivi.du.08@live.fr'
    Répondre sylvie 20 novembre 2015 à 21 h 59 min

    ça serait un crime pour moi que de jeter un livre, ils s’entassent dans ma bibliothèque, sur le bureau, sur la moquette de la chambre… J’aime moi aussi caresser une couverture, la humer, la sentir … les « vieux » bouquins ont une belle odeur de pages lues et relues, les neufs ont celle de la curiosité, de la nouvelle aventure. Car pour moi, lire c’est partir au delà du monde réel, de vivre une aventure au delà des mots. Une maladie, certes, mais « les mots qui guérissent les maux » sont une bonne maladie… J’adore faire les foires aux livres et les bouquinistes, j’aime cette odeur de livres qui s’y dégage.

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 20 novembre 2015 à 22 h 17 min

      Mais je crois qu’en fait c’est une véritable épidémie ce truc… 😀
      Merci infiniment!

  • alexandra@droledeplume.fr'
    Répondre Chômette 22 novembre 2015 à 19 h 34 min

    Je suis pareille, je voudrais tout lire^^ mais ma PAL est beaucoup moins impressionnante que la tienne^^

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 22 novembre 2015 à 21 h 18 min

      Sacrée « maladie » n’est ce pas? Merci…..

  • Répondre Mes lectures. Mes chroniques. Et moi. - Lila sur sa Terrasse 11 avril 2016 à 13 h 43 min

    […] je suis une acheteuse « compulslivres« , je suis lectrice de la même […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :