Le Coin des Mecs

Facebook, Génération 2.0

10 juin 2016

Aujourd’hui, comme souvent, je me suis posé une question existentielle : en 2016, est-il possible de vivre sans Facebook ?!? Alors, j’entends déjà les habituels « Bien sur que oui, comment faisions nous avant ?!? » « Franchement oui, moi je pourrais facilement !!! » mais aussi « Non mais sérieux, tu te poses pas d’autres questions toi dans la vie ?!? » Bah non, j’avoue que Facebook est ma principale source de discutions à moi, pas vous ?!? (Joke!)

Tout d’abord, je me permets un peu d’auto publicité, mais Facebook ça sert à voir les articles publiés par Lila sur sa Terrasse, donc oui, Facebook n’est pas inutile !!! Ensuite, je me suis demandé à quoi servait Facebook. A la base, l’idée était simple, permettre de connecter entre eux plein de gens, dans un univers virtuel pour qu’ils partagent leurs histoires, leurs émotions, leurs photos, etc…

Certains disent que Facebook a justement rompu ce lien social « physique » entre les individus pour le remplacer par un univers virtuel. D’autres en revanche, vantent les possibilités presque infinies qui s’offrent à elles.

Alors, finalement pour savoir si on pourrait vivre sans Facebook, il faut se demander individuellement ce que Facebook nous apporte. Je ne pourrai bien sûr pas parler au nom de tout le monde mais j’essayerai d’être le plus objectif possible, comme toujours… Je ne parlerai pas de toutes les dérives qu’il peut y avoir, genre le harcèlement que vivent au quotidien certaines personnes, aussi tragique qu’en soit l’issue. Pour la simple et bonne raison que je ne les ai pas vécues et que je ne peux pas donner un avis objectif sur le sujet. J’ai bien sûr conscience que ces dérives existent (bien trop souvent à mon avis) mais je n’en dirai pas plus. Voila, c’était le petit apparté essentiel pour éteindre toute polémique ultérieure.

Tout d’abord, le côté social du truc. Forcement c’était le but à la base, alors commençons par là. Combien d’entre nous connaissent au moins un couple qui s’est formé à l’aide du réseau social de Mark Zuckerberg ?!? Honnêtement, je ne sais pas si une seule personne pourra dire qu’elle n’a pas au moins un couple d’amis qui s’est connu à l’aide de Facebook. Qu’ils se soient rencontrés sur le commentaire de l’un de leurs amis communs, oui vous savez le « Tiens mais c’est qui cette belle brune qui commente tous les posts de mon pote ? ». Ou que l’un d’eux ait googelisé l’autre après l’avoir croisé dans une soirée et finisse par le demander en ami sur Facebook. Le résultat est le même, Facebook a joué son rôle de réseau social !!! Qui n’a pas dans sa liste d’amis, au moins un contact qu’il n’a jamais rencontré en vrai, alors qu’ils se commentent régulièrement leurs statuts et photos ?!? Sans Facebook, on n’aurait peut être jamais entendu parler d’eux !!! Et au final, ces personnes vous connaissent même mieux que votre propre famille. Triste ? Non, génération 2.0… Qui n’a pas dans sa liste d’amis, un ancien copain de l’école primaire qui vit aujourd’hui à des centaines de kilomètres de chez lui?!? C’est grâce à Facebook que l’on a pu retrouver sa trace aussi facilement qu’involontairement la plupart du temps. Sur l’identification d’un ami qui a posté une vieille photo de classe de CM1 par exemple !!!

Je n’oublie pas bien sûr de préciser qu’à mon avis, l’explosion du nombre de couples qui se sépare est directement liée à la facilité avec laquelle on peut se nouer de nouvelles amitiés (et plus si affinités) sous l’ère Internet. Facebook étant le précurseur et le plus utilisé de tous les réseaux sociaux, je pense en effet qu’il a sa part de responsabilités, même si ce n’est pas le site qui vous dit d’aller tromper votre conjoint, il vous en donne juste l’opportunité, de manière plus abordable et tellement plus simple. Et en plus, c’est gratuit !!! (Re-joke!) Facebook ne dicte pas votre conscience, il vous offre juste différentes alternatives qu’il ne tient qu’à vous de saisir ou d’ignorer.

Je vais être un brin sarcastique, pour une fois, mais c’est quand même bien souvent grâce à Facebook que l’on apprend le changement de statut social de nos amis. Avec les éternels mais irremplaçables « est en couple avec… » lorsque l’on veut officialiser son couple, le « séparé » pour l’effet inverse ou le « situation amoureuse : c’est compliqué » quand on veut officialiser qu’on aimerait bien tromper son conjoint, ou encore le « en union libre » pour dire « je suis pris mais si on m’offre mieux, je suis libre ». Vous voyez, Facebook a pensé à tout le monde… Vous pouvez vanter au monde entier votre Amour ou chercher à le remplacer, le tout en un seul clic !!! Génération 2.0 je vous dis

Ensuite, professionnellement. Même si à ce sujet j’étais plutôt sceptique avant, force est de constater que de plus en plus de jobs se trouvent sur internet et Facebook y joue un rôle bien plus important que l’on peut croire. Dans le transport par exemple, beaucoup de mes amis, ainsi que moi-même, ont à un moment ou à un autre, eu recours à Facebook. Parfois, c’est une personne avec qui l’on parle sur le réseau social qui va nous ouvrir les portes de sa société, parfois c’est une annonce partagée par un de nos contacts qui va nous permettre de postuler. Le résultat est le même, Facebook a joué un rôle, majeur ou juste indicatif, mais il a su se montrer utile.

Alors bien sûr, il y a le positif mais il y a aussi le négatif !!! Récemment, j’ai encore vécu le coup du « blaireau voyeur ». Celui-ci voit sur le mur de son collègue, parce qu’ils sont « amis » sur Facebook (ici les guillemets sont très importantes), qu’il est invité par ses potes à un événement ce weekend, au hasard on va choisir un Paintball. Malheureusement, ce dernier est en maladie depuis lundi. Alité et dans état proche du coma, comme tout homme atteint d’un rhume quoi... Bien entendu, il en va de la conscience professionnelle du blaireau voyeur d’aller en toucher un mot au patron, immédiatement… Ce qu’il « oublie » (encore mes guillemets) de préciser, c’est que ce collègue malade en question, répond à cette invitation en signalant qu’il est trop mal en point pour aller faire un paintball samedi… On a tous dans nos listes de contacts (terme plus judicieux que liste d’amis je trouve) ces imbéciles de « sans vie personnelle » qui ne se nourrissent que de celles des autres. Pour eux, plus que les autres, la vie sans Facebook serait rude !!! Alors, il suffit simplement de choisir avec méthode avec qui l’on devient amis sur le site et qui peut voir nos publications. Lorsqu’il s’agit d’événements, il est plus difficile de contrôler la visibilité des statuts, il convient donc de bien réfléchir avant de poster quelque chose et se dire que de toute façon, Facebook ou pas Facebook, les langues de p**** ont toujours existé, on leur offre juste des moyens plus poussés pour vous fliquer, Génération 2.0…

Enfin, socialement. Parce que comme son statut l’indique, Facebook est un réseau social. Pour ce chapitre, je vous livrerai mon avis personnel, sans concession aucune. Alors oui, Facebook est un moyen génial de partage social, l’idée étant de ne pas vivre qu’au travers du réseau virtuel, même si aujourd’hui il est tellement facile de l’emporter partout avec soi, sur son ordinateur au travail, dans les toilettes via son smartphone ou même sur son écran de télévision. D’ailleurs, qui utilise Facebook sur sa TV ?!? Franchement c’est trop bizarre ça je trouve !!! Mais c’est possible… Génération 2.0 qui regarde la vie des autres sur sa TV…

Pour moi, Facebook c’est un moyen simple de s’exprimer librement. Certains l’utilisent à bon escient, d’autres moins. Mais c’est là le principe même de la liberté d’expression. Et comme je dis toujours, la chance qu’offre Facebook c’est de pouvoir être ami avec quelqu’un avec qui on ne partage pas les mêmes centres d’intérêts. Et lorsque ceux-ci nous gonflent, on nous proposent même de pouvoir masquer leurs publications. Essayez donc de masquer la publication de votre collègue facho le lundi à la machine à café après un dimanche d’élections !!! Il n’y  pas moyen de le mettre sur Mute. Sur Facebook, c’est possible !!! Après un match de l’équipe de France, les anti foot vivent un calvaire au bureau… Alors que sur Facebook, on zappe les statuts des « spécialistes du foot qui croient encore que le foot c’est la vie !!! » Réjouissez vous, l’Euro c’est ce soir !!!

Idem pour les jeunes parents qui gonflent les frustrés du bulbe et les jaloux :« regarde comme elle nous saoule avec les photos de son bébé : bébé mange son petit pot, bébé joue avec sa girafe, bébé fait caca sur le pot,… »  il y a un moyen simple, masquer ses publications ou même plus simplement les ignorer !!! « Oui mais ça pourrit mon fil d’actualités » répondent-ils… Sérieux ?!? Parce que t’es obligé de glisser ton doigt de un centimètre vers le haut de ton écran de portable ça te dérange ?!? Bon là, ça ne dépend plus de mes compétences mais plutôt d’une bonne canette de RedBull ou d’un bon café serré !!! Ou juste d’une analyse sur toi-même, « T’es sûr que t’es vraiment pas jaloux en fait ?!? » Il y a aussi celui qui partage chaque instant de sa vie, parce qu’il croit que ça peut éventuellement intéresser quelqu’un. Oui, vous l’aurez sans doute deviné, je parle de moi. A mes détracteurs, je réponds simplement, glisse vers le haut ton fil d’actualité ou bloque moi… Ne t’inquiète pas, je m’en tape royalement, vu que je ne le sais pas… C’est pourtant si simple sur Facebook d’ignorer discrètement quelqu’un… Alors qu’en vrai… Génération 2.0…

Pour finir, parce que notre Responsable des Publications, Nath,  me l’a soufflé, sur Facebook il y a aussi une chose qui est géniale : l’actualité !!! Soyons honnêtes, aujourd’hui qui regarde encore les journaux de 13h ou 20h ?!? Je parle de ceux de TF1, France 2 ou M6 pas du Petit Journal de Canal n’est ce pas !!! La Génération 2.0 se tient informée en Live 24h/24 et pas seulement aux heures dictées par les grandes chaines. Qu’entends-je ?!? « Attends, avec toutes les conneries qui circulent sur Facebook, comment veux tu démêler le vrai du faux ? » A ces gens là je ne répondrai qu’une chose : si TF1 annonce la fin du Monde pour demain, tu vas y croire, parce que c’est TF1 qui l’a dit ?!? Récemment, c’est sur Facebook que j’ai appris le décès de Michael Jackson, Prince et de Mohamed Ali par exemple, les attentats de Paris, etc… Bon il n’y a pas que des infos sordides non plus. Le matin, j’apprends également les résultats sportifs de la veille. J’en apprends aussi sur la politique, les people et même la finance.. Alors oui, Facebook est une source d’informations sans limite et qui sans limite dit aussi bêtise humaine. Il y aura toujours ces fausses infos, ces rumeurs que la Génération 2.0 appelle Hoax (oui, la génération 2.0 speak english) telles que le citron qui guérit du cancer, les panneaux solaires qui épuiseraient le soleil ou que Tupac serait encore vivant… Mais toutes ces rumeurs existaient bien avant internet !!! Tout comme la crédulité… La Génération 2.0 n’a rien inventé de ce côté là.

Alors finalement, peut on vivre sans Facebook ? Bien sûr que OUI.

La vie serait elle meilleure sans Facebook ? J’en doute sincèrement.

Facebook est il devenu le seul moyen de communiquer ? Chacun est libre d’agir à sa guise, il y a aussi les sms, Snapchat, Twitter ou Instagram…  La Génération 2.0 dispose de ressources illimitées pour communiquer sans user sa salive et sans sortir de ses toilettes… (re-re-joke!)

La vie est elle plus simple avec Facebook ? Je suis convaincu que OUI, dans la mesure où l’on est équipé d’un cerveau fonctionnel.

Pour conclure, je dis souvent que Facebook c’est un peu comme un homme. Il est parfait dans ses imperfections, il faut vivre avec ses qualités et accepter ses défauts, si nombreux soient-ils. Parce que finalement, Facebook qu’est ce que c’est ? Ça ne résume pas qui nous sommes et n’oubliez jamais ceci : sur Facebook comme à la TV, vous ne voyez que ce que l’on veut bien vous montrer. En Suisse, il y a une borne pour payer sa taxe kilométrique qui dit ceci : THIS MACHINE HAS NO BRAIN, USE YOUR OWN (cette machine n’a pas de cerveau, utilisez le vôtre) je trouve qu’elle résume parfaitement cet article…

A bientôt sur Facebook, la génération 2.0!

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire