La Malle aux Livres

Février trop doux, lecture en courroux.

7 mars 2016
Photo de Marilyn Monroe lisant allongée sur un fauteuil et un pouf

Véritable dicton: « Février trop doux, printemps en courroux. »

Paul et le Chat – Anne Calife.

paul et le chatLa Guerre en Irak éclate.

Une femme. Son bébé, Paul. Son chat, « Le Chat ».

Les infos qui rythment ses journées. Elle observe cet écran qui lui renvoie des images d’horreur d’une guerre à l’autre bout du monde. Elle regarde son fils. Son chat. Leur complicité.

Elle parle. En regardant le printemps s’installer doucement. A la poésie quotidienne de son jardin qui embellit, s’oppose les sifflements des balles et le bruit des bombes en Irak.

Et puis il y a les jeux de Paul, ses premiers mots. Les habitudes de Le Chat, qui se transforment au fur et à mesure que le bébé grandit.

Et surtout… Il y a cet amour d’une mère qui imagine la souffrance de celles là-bas.

Anne Calife nous offre ici un récit surprenant, avec un style original.

Une belle découverte… Ce livre est tombé du rayonnage de la médiathèque, à mes pieds… Un signe? L’espace de cette lecture, j’étais moi aussi dans ce jardin, à contempler l’injustice de ce monde…

A découvrir.

Shoe Addicts – Beth Habison

shoe addictsJe suis fan de chaussures, j’en possède un certain nombre :  paires de toutes formes, pour toutes saisons, pour toutes circonstances qui vont avec tout ou avec rien. Elles sont pour moi comme une thérapie en cas de coup de blues ; j’achète une paire de chaussures et ça va tout de suite mieux. Ok ok ça fait un peu midinette mais j’assume. Alors quoi de plus naturel que de m’offrir le livre Shoe addicts de Beth Harbison (merci Nath) et de le dévorer en mode thérapie de groupe (moi et mes chaussures). Il s’agit ici de l’histoire de quatre femmes fan de chaussures de grandes marques, de couturiers qui feraient tout et n’importe quoi (ou presque) pour acquérir leurs précieux bijoux. Ces femmes sont issues de milieux très différents les uns des autres, on passe de la serveuse de bar à la femme de politicien sans oublier la baby sitter ou la téléopératrice du téléphone rose. Elles ont également leur histoires personnelles et leurs soucis qu’elles vont tenter de résoudre ensemble car en plus d’être fan de chaussures elles deviennent amies en répondant à une petite annonce assez particulière qui va chambouler leurs vies. Alors fan de chaussures, fan d’histoires de filles, de solidarité féminine ce livre comblera vos attentes. (Par Sophie)

 

Territoires – Olivier Norek

territoiresTerritoires de Olivier Norek, l’un des chouchous des chroniqueuses de la Terrasse, nous offre ici une suite à Code 93 qui nous permet de nous familiariser avec Victor Coste et son équipe qui forment en fait une petite famille qui se serre les coudes et s’entre-aide pour se sortir de mauvais pas. Cette petite famille, on l’approche de plus en plus, on découvre des « flics » sensibles avec une vie privée toute aussi chaotique que la notre et avec leurs sensibilités. En terme de mauvais pas  c’est un autre personnage qui se fourvoie en pensant gagner en crédibilité et popularité.  Les malversations et les trafics en tout genre y sont tellement proches de notre quotidien parfois que cela fait froid dans le dos et peuvent même mettre à mal la confiance, si mince soit elle, que l’on a dans nos dirigeants politiques.

A lire absolument! (Par Sophie)

 

 

Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre

au revoir là-haut 2

Comment revenir des champs de bataille et réapprendre à vivre. Ou survivre, plutôt. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu, la chronique de cette pépite est ici!

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Village des Ténèbres – David Coulon

le village des ténèbresDes envies de lectures effrayantes, glaçantes, terrifiantes… Découvrez ce livre qui m’a fait passer mes envies de promenades en solitaire dans la forêt!

C’est ici!

 

 

 

 

 

 

 

La Galerie des Maris disparus – Natasha Solomons

la galerie des maris disparusUn roman magnifique sur l’émancipation féminine. Un livre brillant sur une vie hors du commun…

La chronique est ici.

 

 

 

 

 

 

La vie à côté – Mariapia Veladiano

la vie à côtéQuand une petite fille très laide nous donne une magnifique leçon de vie et nous apprend à regarder les choses autrement…

La chronique est ici.

 

 

 

 

 

 

L’homme idéal existe, il est québécois – Diane Ducret

l-homme-ideal existe. Il est quebecoisHé oui! L’homme idéal existe! Mais il vit au Québec! Et Diane Ducret nous emmène à sa rencontre! C’est drôle, très drôle, voire même jubilatoire!!! A lire absolument!!!

La chronique est ici!

 

[ssba]

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :