La Malle aux Livres / jeunesse

Histoire du soir pour nos enfants.

30 septembre 2015

Les nuisibles ont repris le chemin de l’école, depuis quinze jours…Le quotidien change, le rythme de la journée également et les bons réflexes du soir sont eux aussi de retour, comme la petite histoire. Celle qui achève une journée, celle qui apaise, et plonge nos enfants dans de beaux rêves.

Voici trois livres que Ty et Pom ont choisis et aimés.

 

« Le Petit Prince raconté aux enfants » chez  Gallimard Jeunesse.

Le petit princeNous connaissons tous, « Le Petit Prince« ,ce chef d’œuvre d’Antoine Saint Saint-Exupéry. La rencontre d’un aviateur et d’un petit bonhomme venu d’ailleurs. J’avais commencé à la conter aux nuisibles format Folio, ils décrochaient très vite, emportés par Morphée.

En juillet dernier, une nouvelle version en film est sorti au cinéma, et des livres pour enfants aussi.

Les nuisibles ont très vite accroché à cette version papier, le livre est vraiment bien illustré, les phrases aujourd’hui mythiques y sont retranscrites. Lorsqu’ils évoquent le Petit Prince chacun des deux a retenu un passage différent.

 

Pour Aaron c’est la célèbre et inoubliable citation

« S’il vous plaît, dessine-moi un mouton »

Pour Ty :

« tu seras unique au monde pour moi et serai pour toi unique au monde... »

Nous sommes allés voir le film bien entendu, pour ma part je n’ai pas spécialement aimé, peut être parce que je l’ai regardé comme une grande personne… Car les nuisibles ont adoré. Ce soir là, nous sommes allés sur notre terrasse, un transat, un plaid, un chocolat chaud, le livre du petit prince avec nous. Je leur ai raconté encore une fois l’histoire et surtout nous avons:

« écouté les étoiles. Vous savez c’est comme cinq cents millions de grelots…

 

« Le loup qui enquêtait au musée » aux Editions Auzou.

 

Le loup qui enquêtait au muséeLoup, ce petit animal qui dédramatise le caractère horrifique que certains contes lui attribuent.

Loup est présent dans la chambre des nuisibles en livres, en puzzles et en doudous. Chacun le sien.

Des deux nuisibles, je dirais que Pom’ est le plus « fan »

Fin août, début septembre, Auzou a eu la bonne idée de sortir « le loup qui enquêtait au musée. » Cette histoire tombe à un évènement super du mois de septembre « la journée du patrimoine ».

Les nuisibles couchés, chacun son loup, l’histoire peut commencer :

« Il était une fois un loup qui n’aimait pas aller au musée. « Les musées, c’est ennuyeux » répétait-il autour de lui… »

A travers ce petit livre nous allons découvrir avec Loup que la visite d’un musée s’avère amusante et intéressante. J’aime le langage employé pour les statues, artiste peintre ou autres, tel que « La vénus de Miloup ou Pablo Picassou. » cela a fait bien rire les nuisibles.

Et à leur âge même s’ils confondent une basilique avec un château, une grotte avec un tunnel, un poteau électrique avec la Tour Eiffel, peu importe, l’important est qu’ils apprennent avec le sourire et comme dit Barnabé à un Loup émerveillé devant un tableau :

«  Coup de foudre artistique!L’art émeut, transporte, fait voyager ! Je t’avais dit qu’on trouverait l’œuvre qui te plairait. »

 

« Charles amoureux d’une princesse » chez  Seuil Jeunesse.

Charles amoureux d'une princesseLe livre sur la place, Nancy, voilà deux semaines…Un livre me saute aux yeux, aucun doute il est fait pour Ty. Tout ce qu’il aime, les dragons et la princesse. Et je peux vous dire qu’effectivement je ne me suis pas trompée, Ty a adoré ce conte.

En réalité l’histoire est bien plus profonde.

Charles est un petit dragon tout mignon, mais très bizarre. Charles est lecteur et poète à la fois, et ce qu’il recherche c’est l’amour et surtout une princesse…

Il va faire la connaissance de Cornélia, une abominable et terrifiante dragonne.

De leur rencontre va naître un accord.

Charles apprendra à lire à Cornélia, en échange celle-ci lui trouvera une princesse.Mais vous savez, très souvent dans la vie de tous les jours, nous cherchons dans un ailleurs, ce qui se trouve finalement juste à coté de nous. Parce que même si on sait qu’:

« on aime un cœur avant d’aimer un corps…On aime un esprit avant d’aimer un visage… »

Se le dire est une chose, le penser en est une autre…

C’est ce que va apprendre Charles. L’idéal qu’a créé son esprit, ne correspond pas à celui auquel son cœur va succomber.

« Les livres que j’ai lus m’avaient mis dans la tête fille plus maigrelette, mais vous êtes l’élue. »

Bonnes lectures avec vos nuisibles à vous…

 

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

Un commentaire

  • Répondre Mon amour - A. Desbordes / P. Martin - Lila sur sa Terrasse 30 octobre 2015 à 2 h 38 min

    […] tous dans mon lit, mes trois lutins de 5, 7 et 13 ans, on s’est blottis et on s’est serrés et j’ai commencé à leur raconter cette histoire… Cet instant était unique, suspendu. Dans une vie de maman moderne qui travaille tout va à 100 […]

  • Laisser un commentaire