La Malle aux Livres

« Kismet » – Guillaume Garnier

20 avril 2015
Photo couleur en gros plan d'un avant bras couvert de bracelets bigarrés sur un vêtement bariollé à dominante bleue

Une des plus belles récompenses en tant que chroniqueuse, de responsable d’un blog, est de recevoir des propositions de lectures de maisons d’édition… Parce que c’est encourageant, stimulant et surtout enrichissant…

Et quand, de plus, le livre proposé est un livre que l’on dévore en quelques jours, on se dit qu’on a une chance incroyable.

Couverture du roman Kismet par Guillaume GarnierC’est le cas pour Kismet de Guillaume Garnier.

Ce jeune auteur nous transporte dans une Inde contemporaine au travers du voyage d’Alexandre, français qui ne trouve aucun sens à sa vie en France et qui va accepter de partir pour ce pays inconnu et mystérieux.

Il est happé par la vie indienne, apprenant à vivre au sein d’une famille traditionnelle, qui l’accueillera et le considérera comme un fils… Mais la vie réserve parfois des surprises troublantes… Et Alexandre va apprendre combien l’Inde est un pays de paradoxes, de douceurs, de violences, et de sentiments qui peuvent bouleverser une vie… Et comme il est écrit dans le résumé: « Mais en Inde peut-être plus qu’ailleurs, on ne tombe pas amoureux de n’importe qui… »

Guillaume Garnier décrit superbement l’Inde. Il nous emmène découvrir la misère, les paysages somptueux ou pas, les villes au confort plus que spartiate. Il nous installe au beau milieu d’une famille qui semble unie mais qui cache de nombreux secrets sous des aspects jovials et accueillants. Des secrets qui révèlent les fractures d’une société partagée entre modernisme et tradition, dans laquelle le patriarche décide encore de tout. Pour tout le monde. Épouse y compris. Et surtout. La description de la condition féminine est sans concessions!

L’auteur semble parfois nous prendre par la main et nous mener à travers son roman avec beaucoup de pudeur et de poésie. Certains passages sont criants de vérité, et nous font nous interroger sur la vie choisie par Alexandre, mais aussi sur la nôtre…

Extraits?

« Mais ici, plus encore qu’ailleurs, l’esprit reste toujours aux aguets. Dehors, à quelques mètres, ceux qui nous sont chers le jour deviendront sous la lune des ennemis potentiels. »

« J’aurais aimé aimer la fille avant la femme, l’emporter avant que l’on apprenne à lire dans ses souvenirs. »

« Quand elle n’était encore qu’une jeune fille de vingt ans, elle avait déjà deux enfants. (…) Comme toutes les filles de son âge, elle avait rêvé du prince charmant, mais elle n’était tombée que sur son cheval. »

« Lorsque je m’allonge à côté d’elle, il n’y a déjà plus rien de sensé en moi. Il n’y a plus de raison, de sens, de cerveau. Il n’y a plus que cette chaleur qui parcourt mon corps, cette force impossible qui m’attire contre elle. A ce moment-là, je suis un naufragé au milieu d’un désert et seule l’oasis de ses bras peut étancher ma soif. Alors je sombre, et nous nous noyons tous les deux. »

« Je vois cette société à compartiments concentriques où l’individu n’existe que par sa famille, sa communauté, sa caste, sa religion. sa réputation… Prisonnier du poids de ces cercles, enfermés à vie dans le costume étroit de sa naissance. Je vois le regard accusateur des extrémistes de la morale, qui drapent derrière des préceptes leur jalousie et leurs frustrations. Je vois ces jeunes hommes qui ne connaissent rien aux femmes et n’y connaîtront jamais rien. Je vois ces filles qui n’existent pas en tant que personnes, mais en tant qu’épouses, sœurs ou mères. Je vois leurs vies gâchées pour un mauvais ticket de tombola. »

« Ici la règle est simple, inamovible. On vit les uns sur les autres, on entend tout, voit tout, mais les affaires privées doivent toujours rester privées. Personne n’intervient jamais. (…) C’est ainsi que c’est écrit et c’est ainsi que l’on vit. »

Kismet est une invitation au voyage. Un voyage parfois violent mais bercé par un amour magnifique. Un voyage troublant. Parce que vrai et sincère. Mais un voyage dont on ne sort pas indemne…

La signification de kismet? Destin, fatalité, fortune, lot, chance, karma. C’est une très belle et juste définition de ce livre.

À découvrir absolument!

logo-is-edition

Pour le découvrir et le commander, version papier ou numérique, c’est sur le site d’IS édition!

[ssba]

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :