La Malle aux Livres

Les 50 Nuances de Machin et moi!

15 septembre 2016

Sauf si vous vivez sur Mars ou alors dans une grotte pas loin du centre de la Terre, vous devez savoir que le second film des Nuances de Machin sort bientôt. Oui ben non seulement il m’arrive d’avoir une mémoire de poulpe mais en plus dans certains cas, elle est ultra sélective. Donc Rv sur vos sites de ciné pour la date exacte.

Les vraies fans de chez fan, qui idolâtrez C.Grey, passez votre chemin, si vous voulez… Les lignes suivantes risquent de ne pas vous plaire. Non? Certaines? Bon…  Vous aurez été prévenues!

Bon, voilà… Avec ce titre sans équivoque, vous l’avez compris: je ne suis pas fan DU TOUT des nuances de M. Grey! Mais alors pas du tout, du tout…

Quand le livre est sorti, je suis allée voir des critiques. Bonnes ou mauvaises. Le sujet ne m’attirant pas, je n’ai pas cherché ni à l’emprunter, ni à l’acheter…

Et puis, voilà deux ans, mon amie Marielle m’a offert cette trilogie pour mon anniversaire. Bon… Elle est diplômée en philo, donc je me suis dit « Si elle les a lus, et si elle me les offre, c’est que cela ne doit pas être trop mal. »

Vous apprendrez après coup que votre amie est une blagueuse hors pair que vous ignoriez ou qu’elle a perdu, le temps de cette lecture, le sens commun.

Je plonge donc dans ce livre. Si je dis parfois que je fais de l’apnée avec certains bouquins, soyez certains qu’avec celui ci, je n’ai fait qu’une petite trempette. Me disant « Allez! Arrête de faire ta pétasse littéraire! Mets tes préjugés de côtés et essaie, bordel! »

Si la souffrance que l’héroïne endure lors de certains passages avait été si immense que la mienne en lisant les 124 premières pages, nul doute qu’elle la lui aurait foutue dans la tronche sa cravache, à ce bellâtre imbuvable et prétentieux.

Un calvaire. Une écriture médiocre. Et cette question « Qu’est ce qu’elles lui trouvent toutes à ce bouquin? » Parce que si j’ai tenu 124 loooooooooooooonnnnnnnnnnnnngues pages, c’est surtout pour essayer de trouver une réponse à cette question qui mériterait une thèse de philosophie, de sociologie ou je ne sais quoi d’autre… En sciences? Vous croyez? Mouais….. « La jouissance d’un chacal en rut qui torture sa proie: exposé et analyse »

Et quand cette godiche accepte de signer un « Pacte » un « contrat » stipulant qu’elle est à sa merci la plus complète, devenant son esclave et ne devant jamais lui adresser la parole, lors de leurs ébats, tant que lui ne l’a pas autorisée… Et j’en passe… C’est ça non? J’ai failli m’étouffer avec mon bout de chocolat (oui quand je m’ennuie je mange du chocolat, et donc là j’ai dû avaler 958 calories à l’heure.) Parce que moi qui refuse l’éventualité d’une signature sur un acte de  mariage, à cause des petites lignes invisibles écrites en minuscules au bas de la feuille, là, je suis restée pantoise… Vous voulez dire les filles que cette idée ne vous dérange pas??? Ok elle signe de son plein gré mais faut quand même être débile pour trouver quelque chose d’émoustillant là dedans… (je parle de l’héroïne entendons nous bien!)…Pardon? Ah oui, ce qui est émoustillant c’est le récit de leurs ébats dans la chambre rouge après cette signature… Ok……….. Donc je suppose que si c’est si émoustillant que cela, vous avez réveillé dans votre couple des envies coquines endormies depuis longtemps ou alors tenté des jeux différents avec accessoires, menottes et tutti quanti… Non? Oh merde! Même pas! Désolée Messieurs! Vous n’êtes pas C. Grey!  Bon je suis d’accord, votre dulcinée n’est pas non plus Ana (vous me croyez si je vous dis que je viens d’aller vérifier son prénom sur la 4ème de couverture?), mais quand même… Si au moins le livre avait servi à ça et bien c’eut été chouette!

C’est une histoire d’amour? Ah… Mais comme je n’ai pas été très loin dans la lecture, je n’ai pas vu cela. Même si je me doutais un peu de la finalité. Les harlequins aussi sont des histoires « d’amour » non?

Bref… Après 124 pages de torture morale et littéraire, 2478 calories avalées, j’ai décidé que non, ces nuances n’étaient pas pour moi. Désolée.

Et je suis tout à fait consciente que je viens de perdre en 624 mots, de très nombreuses lectrices fans de cette trilogie. C’était un risque à prendre…

Mais soyons bien d’accord: je ne critique pas vos lectures hein? Vous connaissez maintenant ma conception de la lecture. Chacun lit ce qu’il veut. Et c’est parfait comme cela! Je ne vous jugerai pas. Loin de là. Mais promettez moi d’essayer de m’expliquer ce qui vous a véritablement plu dans ce livre… Parce que je n’en reviens toujours pas de l’engouement féminin pour cette histoire. Les mecs non plus d’ailleurs. Remarquez, pour certains d’entre eux, un bon vieux film de Marc Dorcel les comble alors je ne sais pas ce qui est le mieux. Ou le pire!?

Quant au film… Évidemment que je n’irai pas le voir, quelle question! Ok l’acteur est à tomber et regarder ses plaquettes de chocolat à lui me dissuadera peut être d’avaler les miennes (Côte d’Or Lait/Fruits secs), la bande annonce est bien faite mais elle suffit à comprendre le film et l’histoire donc non. Pas de temps à perdre.

Je vous avoue cependant avoir été tentée de prendre un billet pour la première et faire un article ici sur mon ressenti mais je crains de perdre les dernières lectrices aficionadas de la terrasse. Chroniqueuses y compris!

Mais le pire dans cette histoire… C’est que si la France a connu le J’accuse de Zola, et l’affaire Dreyfus,  à l’origine de fractures familiales à l’époque,  elle connaît aujourd’hui  le « T’as pas aimmmmmmmmmmméééééééééééééé? » avec cris stridents et yeux exorbités. A tel point que quand on me pose cette question: « Tu as lu les 50 nuances de Grey? », je deviens aussi méfiante qu’un animal sauvage. J’observe, je jauge mon adversaire et je demande « Et toi? » Selon la réponse et le degré d’amitié qui me lie à la personne en face, ma réponse sera: moqueuse, acerbe, compatissante…

Bon. Ma Marielle: tu ne me fais plus ce coup là, promis? Ou la prochaine fois, tu finiras attachée et menottée dans ma cave noire , sans rouge ni nuances de Grey!

Bon allez, sans rancune les filles?

[ssba]

Vous aimerez sans doute

22 Commentaires

  • ludivine.joly@yahoo.fr'
    Répondre Joly Ludivine 15 avril 2015 à 19 h 53 min

    Ouf,j’avais cru être la seule à pas réussir à aller plus loin que les 100 pages 🙂 Je cherche toujours à comprendre l’engouement ! Dans mon souvenir, les Harlequins que je piquais à ma mère à la plage quand je m’ennuyait étaient bien plus palpitants lol. Alors quand on me parle de la trilogie, pareil, je reste évasive, technique infaillible jusqu’à présent !

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 15 avril 2015 à 21 h 52 min

      Ha ha ha!!! Visiblement nous sommes dans le même cas et très nombreuses!!!!
      Merci!!! 😀

  • ghislaine.regnier@gmail.com'
    Répondre Ghislaine 15 septembre 2016 à 17 h 17 min

    Vous êtes plus courageuses ha ha je n’ai même pas été jusqu’à la centième page!!!!!

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 17 septembre 2016 à 12 h 42 min

      Quel manque d’abnégation ma chère ghislaine!! 😀 😀 <3

  • ax-l.cie@orange.fr'
    Répondre Ax-L 15 septembre 2016 à 17 h 38 min

    Hé bien… Ce n’est pas cette chronique qui me donnera envie d’ouvrir le 1er tome. Même pas par curiosité. Un bon vieux Harlequin fera l’affaire si je veux une lecture émoustillante.
    Le trip « je suis ton esclave » n’est pas mon truc, même en lecture. Dans le genre, j’ai lu Histoire d’O, parce que ça au moins c’est de la cul-ture ^^.

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 17 septembre 2016 à 12 h 42 min

      Ah ben nous sommes d’accord! « Histoire d’O » reste un incontournable de l’érotisme.
      Mais pas ces nuances…. 😀

  • Rimoux.n@orange.fr'
    Répondre Nelly 16 septembre 2016 à 3 h 34 min

    Toi au moins tu l’as lu , je n’ai même pas pris la peine d’essayer, je l’avoue . Il faut dire aussi que celles qui ont tenus au delà des 124 pages , ne peuvent même pas me dire , l’histoire ou ce qu’elles ont aimé mais juste …  » tu devrais le lire , c’est bien … » Léger comme argument ! tant pis je resterai ignorante en nuances . Je reconnais que ton avis aurait été différent j’aurai peut être essayé , en regard des belles belles découvertes d’auteur que j’ai faites en te lisant . Merci encore .

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 17 septembre 2016 à 12 h 40 min

      Oh ben merci ma chère Nelly!!!! C’est touchant ce compliment…
      Et bien je te confirme: il est inutile de le lire! 😀
      Des gros bisous!

  • Chrgodfroy@live.fr'
    Répondre Christelle 16 septembre 2016 à 4 h 31 min

    Merci pour cet article! Je pensais être une extra terrestre. Je n’ai tenu que 121 pages! Tu me dépasses d’une courte tête.

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 17 septembre 2016 à 12 h 39 min

      Ha ha ha!!!!! Vraiment d’une courte tête!!! 😀
      Non mais sérieux…. Quand je pense aux jeunes auteurs au talent incroyable qui ne trouvent pas de maisons d’édition….

  • Viedekifs@gmail.com'
    Répondre Céline 17 septembre 2016 à 6 h 30 min

    Oh punaise merci! Je déteste cette saga! On lutte pour l’égalité, l’insoumission et là?! WTF? Merci pour ce post que je plussoie (et tu as gagné une lectrice: ouam! ) héhé!
    Bon ouik’!

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 17 septembre 2016 à 12 h 38 min

      Ben c’est exactement cela!!!!! Elle est un jouet…. Bref….
      Oh ben c’est coll Cela!!! 😀 Merci!!!! <3

  • rfliegeois@hotmail.fr'
    Répondre Herr Eiffel 18 septembre 2016 à 22 h 44 min

    Bon, j’avais besoin d’une bonne poilade ce soir et ma foi, tu as fait très fort… Deux étouffements au café, des narines qui crachent comme des narvals en rut… En clair, trop top et je sais, ce n’est pas bien de se moquer des autres adoratrices de cette chose pour rester poli mais quand même… Enfin missié dame, faut se ressaisir…

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 19 septembre 2016 à 19 h 13 min

      Ha ha ha!!! Merci infiniment Fab!!! Et tu ne t’es pas filmé? Quel dommage! Moi aussi j’aurais bien besoin de rire de la sorte en ce moment! 😀
      Je te fais de gros bisous! (Seulement si tu as essuyé le café qui dégouline de partout!!!)

  • fabycool@hotmail.fr'
    Répondre cool 18 septembre 2016 à 23 h 13 min

    Bon, ben moi je n’ai absolument et vraiment pas eu envie de lire ce livre et vos commentaires me confortent dans mes choix, et pourtant travaillant dans une médiathèque il m’est passé (sans jeu de mots) X fois entre les mains, et toujours des listes de réservations dessus, ce qui laisse à penser que ça correspond bien à quelque chose, de l’air du temps, d’un public, d’une curiosité…car la suite a été autant réservé, donc… Enfin ce sera sans moi.

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 19 septembre 2016 à 19 h 16 min

      C’est effectivement incroyable, cet engouement! Et si encore cette lecture avait incité les gens à aller vers d’autres livres, je ne dis pas… Mais là… Même pas, à ma connaissance… Un sacré phénomène de l’édition que je ne peux cautionné….. Des bises…

  • dohm.veronique@orange.fr'
    Répondre dohm 19 septembre 2016 à 13 h 10 min

    Juste la Médiocrité faite livre,le néant,un vide sidéral…!E t le pire,c’est que depuis ce non-évènement littéraire,foisonnent des ouvrages dans le même registre

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 19 septembre 2016 à 19 h 14 min

      Ben oui! C’est hallucinant! Quand je vois les têtes de gondole, je suis sidérée… Mais que veux-tu… Les goûts et les couleurs…. Des bisous Véro!

  • Répondre Quand Noël approche... - Lila sur sa Terrasse 18 décembre 2016 à 19 h 36 min

    […] un peu comme dire, lors d’une réunion Tupperware, que vous n’avez pas aimé « 50 Nuances de Grey », ou pire, que vous avez abandonné la lecture à peine commencée… Les regards se […]

  • Répondre Où il est question d'érotisme... - Lila sur sa Terrasse 13 février 2017 à 21 h 35 min

    […] lis donc des textes érotiques – tous ne sont malheureusement pas bons (cf Fifty shades of grey), mais il en existe de sublimes, de provocateurs, de plus ou moins imagés, doux ou beaucoup […]

  • Répondre Ces choses qu'il faut taire. Ou pas. - Lila sur sa Terrasse 14 février 2017 à 12 h 05 min

    […] lis donc des textes érotiques – tous ne sont malheureusement pas bons (cf Fifty shades of grey), mais il en existe de sublimes, de provocateurs, de plus ou moins imagés, doux ou beaucoup […]

  • Répondre Ouaip. J'ai lu un Harlequin. Et alors? - Lila sur sa Terrasse 29 mars 2017 à 22 h 15 min

    […] suis la première à me moquer de celles qui se pâment devant les 50 nuances de Machin, et courent voir les films. Ouais, c’est vrai. Cependant ce phénomène m’interpelle. […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :