Le Boudoir des Nanas

Les 8 choses inavouables que l’on rêve de faire sur la route des vacances…

13 juillet 2017

Le bonheur et la joie des grands départs en vacances…

Ces moments dont on rafffffoooooooooooolllllllllllllleeeeeeeeeeee…

Ces moments qui nous font regretter le temps où nous étions jeunes et célibataires… Et sans enfant!!!!!

Parce qu’un trajet, avec conjoint et enfants, donne des envies, provoque des choses inavouables…

Vous souriez?

 

Pendant ce trajet vous aimeriez…

1) Vous débarrasser du syndrome Disney…

Les enfants en voiture… Le bonheur à l’état pur… Premier arrêt pipi à 12 mns de la maison. Premier sandwich de midi avalé à 9h30. Chips écrasées partout sur la banquette arrière. Disputes en tout genre. « Maman tu me lis cette histoire? » « Pas possible ma puce, maman conduit tu vois! ». Goûter à 14h00. Quatorzième arrêt pipi à 15h30. Et quand vous arrivez ENFIN… Ils viennent juste de s’endormir….

Si vous pensez qu’acheter des lecteurs DVD portables est le must …. Que sans cela, votre voyage sera une épreuve dont vous mettrez quelques jours à vous remettre, le temps de préparer le retour… Vous vous trompez royalement….

Parce que vos enfants raffolent des Disney et ont la sale habitude de les passer en boucle. Vrai, non? Alors, maintenant…. Imaginez vous avec la « Reine des Neiges » en boucle dans la voiture… Je vous vois blêmir… Vous avez compris n’est-ce pas?… « Libérée, délivrée, je ne mentirai plus jamais! » La voix de la chanteuse couverte par les voix criardes de vos gamins….  Pendant des kilomètres et des kilomètres… Des heures et des heures…. Des bouchons et des bouchons…

Vous avez  solutions:

1) Vous courez, là, tout de suite, mettre des calmants ou somnifères dans votre petit sac qui sera à vos pieds pendant ce looooooooonnnnnnnnngggggg voyage….

2) Lors du 11ème arrêt pipi, vous fracassez le lecteur DVD portable sur le sol en chantant, avec une voix criarde et hystérique « Libérée, délivrée, je ne l’écouterai plus jamais!!!! » en sautant sur les débris pour être certain(e) que rien ne sera récupérable… Oui, c’est moche. Mais bordel vous la supportez vous cette chanson? Idem pour tous les Disney… Au début on supporte… Au bout de 256 visionnages, on attrape de l’urticaire des les premières notes… Sauf pour les « Aristochats »… Divin!

2) Faire semblant d’avoir envie de vomir dans la file d’attente des toilettes…

Parce que déjà… Aller aux toilettes sur une aire d’autoroute en plein été est un exploit en soi… Parce que vous avez une file d’attente digne des boulangeries roumaines sous Ceaucescu et surtout parce que l’état des toilettes en question laisse à penser que si vous avez la faiblesse de vous asseoir, vous attrapez la syphilis aussitôt!

Alors quand aucun buisson sur le parking n’est susceptible d’accueillir votre petite personne et que vous trépignez… Oui, il faut vous faire une raison: Vous allez devoir patienter au milieu de touristes énervés, fatigués, exécrables, susceptibles et sentant affreusement la transpiration. Osez dire que j’exagère! Merci les matières synthétiques….

Vous vous y voyez déjà n’est-ce pas? Mais non, ne pleurez pas, c’est un mauvais moment à passer. C’est le prix à payer pour des vacances sur des plages bondées et ses files d’attente pour acheter une glace ou un beignet…

Alors, vous pensez et rêvez de faire cette chose immonde: simuler un renvoi en mettant la main devant la bouche et en penchant votre buste vers l’avant. N’oubliez pas de bousculer les femmes de devant, qui, horrifiées, se pousseront et vous feront une voie royale jusqu’au laboratoire inoculant syphilis et autres maladies vénériennes…. Vous y êtes… Vous l’avez fait…

A vous de vous débrouiller pour sortir en paraissant crédible ou alors en souriant « Je vous ai bien eu bande de nazes! »

A vous de voir….

3) Défoncer une machine à café à la batte de base-ball…

Parce que non seulement leurs cafés, thés, soupes…sont infects et immondes mais quand on voit les prix affichés… On a presque envie d’appeler le numéro d’assistance proposé pour leur demander pourquoi leurs prix sont toujours en francs et non en Euros…

Ha nnoooooonnnn…. 2€ la merde liquide là au goût douteux qui a une mousse blanchâtre, et qui sent le brûlé c’est normal.. Ok… Et la soupe à 2,5€  que vous êtes obligés de mâcher pour avaler, parce que l’eau n’a pas dissous toute la poudre hyper chimique qui n’a de légumes que le nom, c’est normal aussi… je ne parlerai pas du goût du thé au citron à 2€ qui oscille entre eau de vaisselle au Paic-Citron justement et vieille pisse stagnante…

Donc vous vous décidez boire et à payer une fortune votre café (Normal, faut supporter « La Reine des Neiges » encore un peu…) et vous mettez vos pièces dans une super machine électronique qui les avale… Mais ne vous donne pas votre café… Vous appuyez de nouveau sur le bouton. Rien. Vous tapotez délicatement. Rien. Petite poussée de ras le bol… Vous tapez franchement sur la vitre et sous le regard méprisants des autres voyageurs qui ont eu, eux, leur café infâme… Vous allez voir le responsable de la station qui vous foudroie du regard et qui vous parle comme à un chien.. Vous entendez: « Je vais voir ce que je peux faire » mais vous savez qu’il pense « Tu viens me faire chier pour un café de merde connasse? »… Et vous le laissez regarder la machine, les mains sur les hanches, lèvres pincées, et quand il vous donne un jeton pour un autre café, vous avez l’impression de lui avoir volé la moitié de son salaire…

Vous repartez. Café à la main. Puis au bout de deux gorgées. Poubelle.

Vraiment trop dégueu leur café…

4) Commettre un infanticide…

Cf Paragraphe 1…

Dans lequel j’ai oublié de mentionner le sempiternel « On est bientôt arrivés? »…

Phrase ô combien culte qui surgit généralement au bout de la rue ou voire pire, au bout de l’allée de votre jardin…

Et que vous entendrez environ toutes les 5 mns jusqu’à ce que vous craquiez et leur mettiez  » La reine des Neiges », pour attendre, à la fin « C’est fini! On est bientôt arrivés? »

Et là, vous sortez vos anti-dépresseurs que, je vous rappelle, vous auriez du mettre à vos pieds le matin même…

Je vois certains sourire… Ouais ouais ouais…. Vous les avez déjà réveillés vos gamins avec un  » AYE!!! ON EST ARRIVÉS » tonitruant et grinçant, n’est-ce pas?

Avouez… Moi oui!

Quant au vomi que vos monstres menacent de faire tout le trajet pour vous obliger à vous arrêter… Et qu’ils font, arrivés à destination, sur le dossier de votre siège, sur les sacs à leurs pieds… Ce même vomi qui vous donne presque envie de renoncer à vos droits parentaux et réfléchir à une hystérectomie dès votre retour.

5) Commettre un « maricide » ou « conjoincide »…

Parce que non seulement c’est vous qui vous êtes occupés de tous les préparatifs parce que, malheureusement, votre cher et tendre travaille dur LUI et que vous avez le temps VOUS.

Reconnaissant ainsi la suprématie féminine sur la fainéantise masculine… C’est bon les mecs….. Vous savez ce que je pense de vous, non?  Vous avez donc préparé valises, sacs de plage, sacs pour le voyage, jeux de plage, trousse de médicaments, sac pour le pique nique… Seule… Pour entendre au moment du départ  » ON n’a rien oublié » « Ben dis donc, ON s’en est bien sorti, tout rentre dis donc! » Il a quand même mis 2h pour tout faire rentrer…  Et vous, vous souriez car contente de partir au soleil. Même si c’est avec des boulets. Ou un en particuliers…

Puis, après les vérifications d’usage: portes bien fermées, GPS ok, maison sous surveillance, tout le monde ok… C’est parti… Première pause « J’ai bien roulé hein? » « Tu vas me chercher un café? JE m’occupe des enfants » (qui dorment). « Je roule encore ou tu te sens capable de rouler un peu? »

Repas de midi « J‘ai faim, moi! C’est dur de rouler avec des incapables sur les routes, heureusement que JE suis aguerri! Et merde! T‘as oublié la bière! » Et vous, vous êtes à deux doigts de lui balancer la bouteille d’eau en travers de la tête, chose méritée soit dit en pensant… Ajoutez à cela les éventuels « TU les fais mieux d’habitude les sandwichs! » « T‘as pas pensé à couper le melon avant? »…

Sans compter qu’il a appelé Môman toutes les heures pour lui dire que tout allait bien… mais qu’il n’avait pas pu boire de bière car elle a oublié d’en prendre….

6) Abandonner enfants et maris sur une aire d’autoroute…

Cf paragraphe précédent… Moins risqué au niveau des poursuites judiciaires et nettement moins cruel quand même…

7) Expliquer gentiment à vos voisins de pause que ce sont des gros connards…

Vous pouvez aussi vous référer aux paragraphes 2 et 3…

Les mauvais conducteurs… Une thèse il faudrait faire, une thèse… Mais bon… Pas assez intéressant… Après tout, on a tout à fait le droit d’avoir une caravane et de doubler à gauche à 90 kms/h sur 15 kms… Ou de ralentir et laisser son ado sortir le buste de la voiture pour prendre en photo l’accident sur l’autre voie…

Mauvais conducteurs que vous retrouvez parfois sur une aire de repos… Et qui non seulement, ne savent pas conduire mais ne savent pas se conduire en société… Aussi éclectique soit-elle sur une aire d’autoroute… Parce que laisser son chien chier à côté de vos gosses qui goûtent dans l’herbe est déjà franchement infect mais se permettre de soulager ses intestins de bouffées d’air putrides, à quelques tout petits mètres de vous,  est à la limite de l’indécence… C’est la nature? Ouh la! Non… Dans sa nature de se conduire comme un porc… C’est différent…

Ou alors ceux qui jettent leurs ordures à même le sol parce que « la poubelle est trop loin »…

Je passerai sur ceux qui laissent leurs gamins prendre possession de l’aire de repos et se conduire comme des sauvages… Euh non… Comme leurs parents, tout simplement…

J’arrête là car ce paragraphe pourrait faire au minimum 2547 mots….

8) Tout abandonner et partir seul(e) au bout du monde…

Relire les paragraphes précédents.

C’est légitime non?

 

(Merci à Vandana, mon acolyte, ma co-rédactrice, mon amie, qui m’a permis d’avoir des fous rires en terrasse quand elle me racontait ses trajets de vacances dans son enfance, ou la folie de ses enfants pour la Reine des Neiges, d’où l’idée…

Merci à mes enfants qui sont les mêmes que ceux cités précédemment. Déconnez pas les loulous, on part bientôt hein?

Merci à tous ces inconnus croisés sur les aires de repos, dans les stations services… Grâce à vous, je m’arrange toujours pour partir en pleine semaine car vous êtes moins nombreux dans la file d’attente des toilettes!

Merci aussi à vous les mecs! Qu’est-ce que vous êtes chiants lors des départs en vacances, mais qu’est-ce que vous êtes chiants!)

 

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest3

Vous aimerez sans doute

7 Commentaires

  • aminhacasa@yahoo.com'
    Répondre Allye 12 juillet 2015 à 9 h 20 min

    Je confirme pour le mari chiant sur la route des vacances…

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 12 juillet 2015 à 18 h 22 min

      Ha ha ha!!!!!! Et ce n’est rien de le dire!!!!!

  • p.art122@orange.fr'
    Répondre Lili 20 juillet 2015 à 14 h 12 min

    Hi hi hi ! très drôle, tout ça, et rondement raconté.
    J’adore le style !
    Merci pour ce récit où chacune se reconnaîtra un peu !

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 20 juillet 2015 à 21 h 55 min

      Ha ha ha !!!! Merci!!!! Du pur vécu!!! 😉
      A bientôt!

  • Répondre "L'émoi d'août" et les jolies choses… - Lila sur sa Terrasse 28 octobre 2015 à 18 h 52 min

    […] de Nicolas. Dans ses souvenirs de vacances plus précisément. Vous souriez au récit des longs trajets familiaux, à ces anecdotes, à ces petits moments  empreints d’une grande […]

    • paulederivoyre@orange.fr'
      Répondre Paule de Riv 11 août 2016 à 12 h 31 min

      Ha ce… ON…. Comme j’aimerais le rayer du dictionnaire… Moi c’est quand j’ai passé la journée à cuisiner fière de mes reussites culinaires je l’entends expliquer la recette on fait ci on fait ça… Et moi de ma petite voie « non pas vraiment… » mais qui m’entend !
      Tant pis au moins la recette sera pas copiée du moins pas bien.

      • Répondre Lila sur sa Terrasse 11 août 2016 à 22 h 02 min

        Ha mais nous sommes tous dans ce cas à ce que je vois!!! 🙂
        Merci pour votre commentaire! A très bientôt!

    Laisser un commentaire