La Malle aux Livres noirs

Millenium 4 – David Lagercrantz

27 octobre 2015

Millenium 4« Ma chère Lisbeth, mon cher Mikaël,

Juste quelques lignes pour m’excuser platement… Parce que je n’irai pas plus loin que la moitié de votre 4ème aventure, Millenium 4, Ce qui ne me tue pas. 

Vous êtes sans doute parmi mes personnages préférés de la littérature contemporaine. Mais là, même vos apparitions dans ce récit ne parviennent pas à me plonger dedans.

Dans Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, Stieg Larrson avait failli me faire abandonner aussi: les premiers chapitres sur l’affaire Wennerström ne me plaisaient pas. Et puis… Je pense que la passion de votre créateur pour vous, votre histoire a réussi à me happer. Complètement. Au point que j’ai dévoré les 3 tomes en deux semaines alors que ma fille venait de naître… J’ai terminé le 2, assise sur la baignoire alors que mon fils prenait son bain.

Là, je m’ennuie. Véritablement. Ce matin, levée bien avant le soleil, j’ai repris ce livre qui traîne à côté de mon lit depuis août… Un signe. Parce que je l’ai commencé le jour même de mon achat. A savoir le jour de sa sortie. Je vous laisse donc compter? Deux mois jour pour jour, oui. Et je ne rentre pas dans l’histoire. Je n’y arrive pas.

C’est long. Très long. L’entrée en matière paraît très réussie et puis non… J’ai décroché… Ah oui! Je me perds… Donc ce matin, très très tôt, j’ai repris ma lecture. Au bout de 15 mns, j’ai décidé d’aller préparer la pâte pour les tagliatelles/maison que je cuisine à une amie qui vient dîner ce soir. Il était 5h45. C’est dire… J’ai pris le livre avec moi. Et pendant que je pétrissais la pâte, je le regardais…

Ce n’est pas évident d’expliquer pourquoi je n’aime pas un livre. Surtout celui là, que j’attendais avec impatience. Je pensais alors que c’était la suite écrite par Larsson et qui dort dans son ordinateur. Mais non… Je me suis laissée tentée malgré tout par une interview de son successeur. Ce qu’il disait était intéressant. J’ai donc essayé… Quelle déception.

Je ne critique pas l’écriture de David Lagercrantz. Soignée et précise. Je trouve juste qu’il hésite, qu’il est fébrile, qu’il n’ose pas. Je ne retrouve pas l’esprit des premiers. J’en suis à la page 217 et les personnages se mettent encore en place. Comme si vous arriviez pour assister  à une pièce de théâtre et que l’installation des décors dure encore une bonne heure, devant vous, avant que cela ne commence… Combien seraient restés? Moi pas. J’aime trop plonger dans les choses. Avoir l’impression qu’elles m’absorbent, pour attendre. Ce n’est pas une question de patience. Je crois qu’il me faut, dans la lecture, de la magie, cette alchimie qui fait que quelques lignes suffisent à me prendre par la main. Je suis patiente dans la vie. Pas en lecture. Je donne le temps aux choses mais je suis exigeante avec les livres. J’aime être posée; mais j’aime qu’un live me bouscule.

Et ici je ne trouve pas cela.

Donc j’arrête.

J’ai trop de choses à faire, à lire, à écrire pour avoir l’impression de m’ennuyer. Pour me permettre de m’ennuyer.

C’est dommage. Millenium est l’un de mes plus grands moments de lecture.

Mais les 3 premiers. Définitivement.

Je vous abandonne donc. (Et j’espère que le petit August vivra de belles choses, à sa façon.)

Vous avez mes plus passionnés et beaux souvenirs…

Nath. »

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • Répondre Octobre emmitouflé annonce lectures effrénées... - Lila sur sa Terrasse 9 novembre 2015 à 22 h 07 min

    […] littéraire de ces dernières années. Et pourtant elles sont nombreuses…. J’explique pourquoi […]

  • Répondre Le Trophée Anonym'Us - Lila sur sa Terrasse 17 novembre 2015 à 0 h 02 min

    […] décemment pas chroniquer un livre non terminé. Cela m’est déjà arrivé? Ah oui… Je l’avais oublié celui là…. Je vais devoir écrire pourquoi je n’aime pas. Pourquoi j’aime, c’est plus […]

  • Laisser un commentaire