La Malle aux Livres noirs

« Ne dis jamais d’où tu viens » – Pascal Tissier

4 novembre 2016

Ne dis jamais d'où tu viensCe roman « Ne dis jamais d’où tu viens », écrit par Pascal TISSIER, ancien expert  criminaliste pour l’ institut de recherche de la gendarmerie nationale, nous emmène dans les couloirs du temps et de l’espace :

(…) elle avait des preuves de la véracité des propos de cet étrange professeur qui prétendait venir du futur avec une mission bien précise.

Alex est une archéologue qui est investie corps et âme à son travail, elle y consacre tout son temps et n’a quasiment aucune vie privée, ni même familiale. Cette famille qu’elle a d’ailleurs arrêté de fréquenter assez rapidement malgré leur apparente bienveillance. En effet, elle a été adopté dès sa plus tendre enfance par les Guillot chez qui elle va vivre de terribles traumatismes qui vont la pousser à très vite les fuir sans jamais revenir. Alex garde au fond d’elle l’envie de vraiment savoir d’où elle vient et où sont ses parents. Elle a le sentiment de ne pas être une femme comme les autres et que tout ce qu’elle entreprend vient d’ailleurs ou en tout cas elle se sent guider par des forces incontrôlables mais qui ont une explication assez peu probable pour un esprit raisonné…

Ugo est un journaliste promis à un bel avenir qui se retrouve à travailler pour une revue scientifique après un grave accident de moto. C’est lors d’un reportage pour sa revue scientifique qu’Alex et Ugo se rencontrent ou plutôt se recroisent…

Au moment où les vies de ces deux personnages se mêlent de nouveau, Alex est sur le point de faire une grande découverte archéologique. C’est à ce moment-là que la cavale commence pour sauver leur trouvaille, leurs vies et leur amour. A leur poursuite se trouve tout un tas de services secrets de part le monde : américains, chinois, français. Tous veulent mettre la main sur la fille du professeur Alzam, car tous sont persuadés qu’il a laissé à Alex tous ses secrets.

Pascal Tissier nous offre un  livre étonnant qui mêle histoire, polar, science fiction (mais légère), nous fait traverser le globe, découvrir des paysages et des populations belles et généreuses avec une philosophie de la vie qui reste immuable à travers les époques et qui est transcrit dans ce passage :

Un sage chinois disait :  » Ceux qui avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite ».

En partenariat avec IS Editions.

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire