Portrait photo de Nathalie Hug et Jérôme Camut
Nos Questions, Leurs Réponses

Nos questions… Les réponses de Nathalie Hug et Jérôme Camut

Jérôme Camut et Nathalie Hug, respectivement nés en 1968 et 1970, se rencontrent fin 2004 à travers Malhorne de Jérôme, la série culte qui a renouvelé le fantastique. La magie opère immédiatement. Depuis, ils se sont mariés et consacrent leur vie à l’écriture à quatre mains.

Inventer une histoire  à quatre mains qui tienne la route n’est pas simple mais à deux, ils profitent de deux univers, deux expériences, deux personnalités.

L’écriture en solo de Nathalie s’accroche à des thèmes plus proche du féminin, elle est plus poétique. Le sujet de ses romans est à mille lieues de ceux que Jérôme et elle écrivent ensemble. Jérôme, lui est adepte de science-fiction, de thrillers et  auteur de scénarii.

Ils se sont prêtés à nos questions, séparément : réponses croisées, similitudes, complémentarités. Des réponses comme une évidence, à l’image de leur couple.

1. Mon Kâma-Sûtra de la lecture (toutes positions autorisées)

Nathalie : N’importe ou, n’importe quand, pourvu qu’on ait l’envie.

Jérôme : De préférence allongé. Non, toujours allongé, ou au moins partiellement vautré dans un fauteuil. Je ne lis pas debout, c’est peut-être un détail pour vous, etc.

2. Une île déserte… Une caisse échouée… J’aimerais y trouver…

N. : Mon amour, Jérôme, roulé en boule, qui s’y serait caché, rien que pour moi.

J. : Un livre ? Sûrement pas. J’en ferais quoi ? Le lire et le relire à en devenir fou. Bon en réalité, la question n’est pas assez précise. Un île déserte, soit, mais pour combien de temps ?  15 jours ou 15 ans. Ça fait une énorme différence. Si c’est 15 jours, je n’ai pas besoin de grand chose dans la caisse. 15 jours de solitude, c’est comme une retraite spirituelle, ça ressource. Mais 15 ans ! Ma princesse, sans hésiter. Mais il faudra une grande caisse, parce qu’elle est grande ma princesse. Et puis, avec une grande caisse, on fera un grand lit.

3. Ce livre que je n’ai jamais terminé.

N. : Celui de mon autre vie, celle d’avant, et c’est sans regret.

J. : Celui dont je n’ai jamais achevé la lecture ou l’écriture ? T’as compris la question toi ? Non et toi ? Bah, non plus. Ah bon.

4. Ce livre que j’ai lu, relu et re-relu

N. : Je ne relis jamais un livre, c’est rater l’occasion d’en lire un nouveau.

J.Les contes de la lune bleue. J’avais entre 8 et 10 ans. Mais on ne m’y reprendra plus.

5. Mes petites ou grandes manies de lecteur

N. : Oublier les photos de ceux que j’aime entre les pages pour les retrouver des années plus tard, toujours vivants, toujours souriants, toujours là.

J. : Je suis super psychorigide, mais je n’ai pas de manie. Une véritable énigme de la psychiatrie !

6. Ce que je conseille aux non lecteurs

N. : De lire.

J. : De s’accrocher, la vie risque d’être rude.

7. Écrire… Sous quelles drogues ?

N. : L’amour, le bonheur, l’amour, l’amour…

J. : Le plaisir, ça arrive. La satisfaction d’avancer, souvent. Le sentiment de me trouver quelque part dans un tunnel dont j’ai oublié l’origine et dont je ne connais pas la longueur, encore plus souvent.

8. Écriture intuitive ou réfléchie?

N. : Les deux mon capitaine, sinon, où serait le plaisir?

J. : ça va être compliqué de faire sans l’un ou sans l’autre.

9. Ce livre que j’aurais aimé écrire

N. : Le prochain.

J. : Je suis trop timide pour vous le dire.

10. Mes petites ou grandes manies d’écrivain

N. : Relire le roman achevé à voix haute, même s’il fait 800 pages.

J. : Pas plus de manie d’écrivain que de lecteur. Ah, peut-être une quand même, j’apprécie qu’on me foute la paix quand j’écris.

11. Ma phrase bonne humeur

N. : Chaque soir, j’écris mon petit bonheur du jour. Parce qu’en cherchant bien, il y en a toujours un.

J. : Moi, de bonne humeur ?

Vous pouvez les retrouver ici !

Lila sur sa Terrasse

Je suis moi.

Vous pourriez également aimer...

14 commentaires

  1. […] totale selon le livre choisi : on peut s’évader dans des contrées obscures avec Nathalie Hug et Jérôme Camut (ça y est je suis happée par le sourire des pendus) ou des contrées plus lointaines ou toutes […]

  2. […] Je vous ai déjà parlé de ces deux brillants romans écrits par Nathalie Hug et Jérôme Camut. […]

  3. […] livre de Nathalie Hug retrace la vie d’une courageuse sage femme à la fin de la première guerre mondiale dans la […]

  4. […] terrorisait. J’ai sauté toutes ces pages. Ou plus récemment, W3, Le sourire des Pendus, de Nathalie Hug et Jérôme Camut, les passages décrivant la captivité de Lara me […]

  5. […] très drôle, avec mes auteurs fétiches (je leur passe de la pommade, je les vois bientôt!) Nathalie Hug et Jérôme Camut, lors des votes pour le prix des Lecteurs du salon « Saint Maur en […]

  6. […] Le Calice jusqu’à la Lie » de Nathalie Hug et Jérôme Camut, fait partie de […]

  7. […] Nathalie Hug je n’avais lu que la trilogie W3, écrits avec Jérôme […]

  8. […] Quand Nathalie Hug se penche sur la vie dans la campagne lorraine et meurtrie, à la fin de la Grande Guerre, c’est glacial, bouleversant. Et magnifique. A lire absolument. […]

  9. […] ce deuxième tome de W3, « Le mal par le Mal » de Nathalie Hug et Jérôme Camut ne va pas être […]

  10. […] Écrit à 4 mains par Nathalie Hug et Jérôme Camut. […]

  11. […] forcément au fil des trois livres, il reste quelques parts d’ombre! Et là, le génie de Nathalie et Jérôme opère… Non contents de nous offrir une histoire riche, nous tenant en haleine pendant des […]

  12. […] puis un jour, vous vous décidez à enfin ouvrir Islanova, le dernier né de N.Hug et de J.Camut. Cela fait quelques mois qu’il patientait sagement, attendant que je […]

  13. […] n’y a aucun manichéisme chez Nathalie Hug et Jérôme Camut. Ils racontent, expliquent, démontrent et enrichissent leurs écrits de connaissances, de preuves […]

  14. […] à la campagne? Ou est-ce parce que cette histoire est quelque part, un tout petit peu la nôtre? Nathalie Hug, virtuose des mots et des émotions en tout genre, nous offre un récit vivant, poétique et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.