Nos Questions, Leurs Réponses

Nos questions, leurs réponses – GILLES MARCHAND

21 décembre 2017

J’ai rencontré Gilles Marchand au festival du livre en Beaujolais en novembre.

En lisant sa mini-bio sur la quatrième de  couverture, je souris et lui dis : « 1976, assurément un grand cru! »

S’en est suivi un bref échange chaleureux…

Après avoir lu Une bouche sans personne, je lui ai demandé s’il acceptait de répondre au questionnaire de Lila… Chose faite dans l’heure, malgré un emploi du temps chargé!

Homme de parole en sus, donc!

Je vous laisse en son agréable compagnie…

 

1) Mon Kâma-Sûtra de la lecture (toutes positions autorisées) 

Assis ou debout dans le bus ou le métro, assis dans le train, allongé dans un canapé ou un lit.

 

2) Une île déserte… Une caisse échouée… J’aimerais y trouver… 

Il faudrait une grande malle. Parce que j’aimerais y trouver de quoi écouter de la musique (chaîne hifi avec son groupe électrogène et une bonne sélection d’albums), de quoi lire, et parce que je ne m’y connais pas trop en survie en milieu hostile ce serait pas mal qu’il y ait un guide avec les plantes que je peux manger, celles dangereuses, etc… Ah oui, un briquet et un couteau, ça peut servir.

 

3) Ce livre que je n’ai jamais terminé 

Aucun ne me vient à l’esprit. En revanche il y en a plein que je n’ai pas commencé.

 

4) Ce livre que j’ai lu, relu et re-relu 


J’imagine un livre de poésie. Peut-être Les Fleurs du Mal. Ou alors La Prose du Transsibérien.

 

5) Mes petites ou grandes manies de lecteur

J’arrête toujours ma lecture deux ou trois pages avant la fin, de manière à profiter des dernières lignes sans me précipiter, le lendemain.

 

6) Ce que je conseille aux non lecteurs 

D’arrêter de se trouver de faux prétextes et de dire « oh tu as de la chance d’avoir le temps de lire », d’éteindre la télévision, de lâcher les smartphones de temps en temps, d’aller dans une librairie et de demander conseil.

 

7) Ecrire… Sous quelles drogues? 

Jamais avant, jamais pendant. Après… chacun fait ce qu’il veut.

 

8- Ecriture intuitive ou réfléchie?

Je réfléchis beaucoup avant d’écrire. J’ai un début, une fin, des idées qui me paraissent importantes. Mais après, j’écris et je vois où cela me mène. Je note quelques parties, quelques agencements, des impressions, parfois des traits de caractère, des trucs à ne pas oublier. Mais c’est une fois le premier jet achevé que le travail de fond commence.

 

9) Ce livre que j’aurais aimé écrire

Aucun. Si je les avais écrits, les livres que j’ai aimés auraient été différents.

 

10) Mes petites ou grandes manies d’écrivain

Je ne crois pas en avoir.

 

11) Ma phrase bonne humeur

J’ai beaucoup de musiques qui me mettent de bonnes humeur. La phrase… non, je ne vois pas. Ou alors « Tiens, ça fait un bail que j’ai pas écouté ça ». 

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire