Nos Questions, Leurs Réponses

Nos questions… Les réponses d’Angélique Barbérat

14 septembre 2015

Il est des livres qui vous sautent littéralement dans les bras au détour d’un rayonnage. « L’instant précis où les destins s’entremêlent » en est un et m’a permis de découvrir cette romancière de talent, Angélique Barbérat, auteure également de « Bertrand et Lola », conteuse pour enfants (et plus grands). Une écriture fluide et une formidable justesse des mots pour des histoires émouvantes replies de drames et de passions.

 

1) Mon Kâma-Sûtra de la lecture (toutes positions autorisées)

J’aime lire allongée dans mon lit…

2) Une île déserte… Une caisse échouée… J’aimerais y trouver…

J’aimerais trouver dans cette caisse, Out of Africa, Le choix de Sophie et The Dead de James Joyce (Les gens de Dubin) et un livre de science fiction que j’avais vraiment aimé : Le temps des genévriers de Kate Wilhem.

3) Ce livre que je n’ai jamais terminé.

Il y a pas mal de livres que je n’ai pas terminés ! Je me creuse la cervelle mais suis incapable de vous donner un titre car, justement, je les ai oubliés…

4) Ce livre que j’ai lu, relu et re-relu

 » Le seigneur des anneaux » quand j’étais jeune… Cela fait des années que je n’ai pas relu un livre…

5) Mes petites ou grandes manies de lecteur

J’écris, souligne, annote, corne et ne prête jamais certains livres.

6) Ce que je conseille aux non lecteurs…

Mon conseil aux non lecteurs est de ne pas se forcer à lire un roman qui ennuie, passer à un autre… Peut-être revenir plus tard à celui qu’on a délaissé… Tout est question de moment pour comprendre…

7) Ecrire… Sous quelles drogues ?

Ecrire sous inspiration. Miraculeuse drogue !

8) Ecriture intuitive ou réfléchie ?

Ecriture inspirée… Pour être transportée par cette magie de la création.

9) Ce livre que j’aurais aimé écrire

Le livre que j’aurais aimé écrire : The dead de James Joyce.

10) Mes petites ou grandes manies d’écrivain

Je déteste écrire dans le bruit et qu’on entre dans mon bureau. Ou pire, qu’on passe à proximité mon écran. Je ne parle pas de mon texte à mes proches.
Si je change un mot ou une virgule, je relis le paragraphe. Si je transforme une phrase, je relis le chapitre… Il faut que visuellement mon texte soit équilibré…
J’imagine la création littéraire comme une sculpture. Le matériau à travailler tombe, c’est l’histoire. Et ensuite, il y a la ciselure, la précision d’un trait, d’une idée… Il faut que le rythme des mots et des dialogues correspondent au tempo de l’histoire… C’est toujours l’histoire et les personnages qui commandent…

11) Ma phrase bonne humeur…

Ma petite phrase : « Fais ce que tu veux faire quand tu peux le faire ! » (C’est ma propre version condensée de : Life is short et Vis tes rêves !) Chaque fois que je doute ou que je me sens mélancolique, je passe à l’action pour enclencher un processus positif !

l-instant-precis-ou-les-destins-s-entremelent-383976-250-400

….Merci Angélique !

[ssba]

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • Répondre 20 idées de romans à offrir à Noël. Ou offrir tout court. - Lila sur sa Terrasse 14 décembre 2017 à 22 h 49 min

    […] tête cette certitude que de tels sentiments méritent un après… Tout au long de son roman, Angélique Barbérat nous démontre avec douceur que tout est possible, que tout est à revoir, toujours, que rien […]

  • Répondre 18 idées de romans à offrir à Noël. Ou à offrir tout court. - Lila sur sa Terrasse 14 décembre 2017 à 22 h 50 min

    […] tête cette certitude que de tels sentiments méritent un après… Tout au long de son roman, Angélique Barbérat nous démontre avec douceur que tout est possible, que tout est à revoir, toujours, que rien […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :