La Malle aux Livres / jeunesse

Petite sélection de livres pour vos enfants… A dévorer avec eux!

12 septembre 2018

Ces coups de cœur sont un mélange de la sélection des livres pour vos enfants choisis en juin, contés par l’équipe de Lila sur sa Terrasse lors d’une journée dédiée à nos bouts’d’chou dans la commune de Rombas, et de découvertes agréables lors de la 40 ème édition du Livre sur la Place à Nancy.

livres pour vos enfantsLa tétine de Nina

Une petite fille coquine et espiègle, refuse lors d’une discussion avec sa maman de se séparer de sa tétine…Et croyez-moi, cette petite demoiselle a réponse à tous les arguments de sa maman… Mais lors d’une balade Nina va faire une rencontre improbable. Un loup terriblement méchant, mais surtout très très affamé… Pour l’apaiser et l’air de rien, notre petite puce va lui donner sa tétine.

Par expérience je vous conseille toutefois de lire ce livre avant de le présenter à vos loulou. Le langages de Nina est particulier… Bien employé, je vous assure que vos loulous seront hilares. Et peut être que certains doudous récalcitrants, grâce à cette histoire consentiront eux aussi à donner leur tétine, à quelqu’un qui en a beaucoup, beaucoup besoin.

C’est moi le plus beau.

Un loup (encore) nombriliste et imbu de sa personne va faire l’acquisition de nouveaux vêtements. Se prenant pour le « roi » de la foret il va aller interroger, différents protagonistes, le petit chaperon rouge, les trois petits cochons entres autres… qui plus terrorisés qu’honnêtes, à tour de rôle, vont lui confirmer qu’effectivement, c’est lui le plus beau… Jusqu’à ce qu’un petit dragon, envoie paître courtoisement le  » grand méchant loup » et le remette à sa place.

Dans cette même collection je vous suggère également  » C’est moi le plus fort. »

Surtout n’ouvre pas ce livre ( va lire autre chose)

C’est incontestablement  l’un de mes coups de cœur de cette année. La page de couverture est à elle seule hilarante et intrigante, j’étais comme une enfant à sa découverte, page après page avant même de l’avoir offert à mes loulous…

Dès les premières lignes un petit être complètement loufoque, nous met en garde. D’après lui en ouvrant ce livre nous avons déjà commis l’irréparable… Mais bon, comme dit l’autre, ce n’est pas grave les erreurs arrivent à tout le monde…Bien évidemment, curieux comme nous sommes, nous allons continuer à tourner les pages, et le petit être ne va pas du tout, du tout être content et va inventer de multiples balivernes pour que nous n’allions pas au bout de ce livre.

 

Il y a peu, mes nuisibles, ont reçu un journal intime avec cadenas s’il vous plait, qu’ils peuvent compléter quand bon leur semble, « Surtout n’ouvre pas mon journal. »

 

 

 

La princesse, le dragon, et le chevalier intrépide.

Une princesse, un dragon un soupçon ronchon et de mauvaise foi,  fidèle ami et serviteur de la famille royale depuis de nombreuses décennies . ( Je vous vois venir, pas d’inquiétude, vous n’allez pas lire le « trône de fer » à vos chérubins.  Je vous l’accorde,  on peut penser que je parle de Daenerys de Games of Throne.).

Un jour,  arrive un prince téméraire, qui au premier regard tombe amoureux de la princesse, et s’imagine en s’en prenant au dragon, la sauver d’un terrible danger.

Le dragon (légèrement) bosselé à la tête va en faire des tonnes et des tonnes pour apitoyer la princesse venue à son secours. Sermonné, par la demoiselle, le prince confus va sur ses recommandations chercher des fleurs d’arnica dans la montagne, pour soulager le vieux dragon. Ne suivant pas les conseils de la princesse. Notre valeureux et farfelu chevalier va emprunter le « chemin des Héros » et  va défier des monstres en tout genre et surmonter des obstacles surhumains, pour ramener la précieuse plante à la jeune femme et ainsi espérer se faire pardonner de sa maladresse.

Le chien-chien à sa mémère.

Un chien abandonné, attendant au fil des ans un foyer. Une dame venant visiter un chenil. Un coup de foudre instantané.

Voilà le résumé de la rencontre entre Mémère et Chien-chien.

Vous savez, Mémère fait tout, vraiment tout avec Chien-chien, le ménage, les sorties, les visites aux amis.

Je la jalouse un peu cette dame , car lorsqu’elle est malade Chien-chien lui prépare même ses repas et veille sur elle.

Et puis un jour, c’est le drame pour notre Chien-Chien qui va voir son quotidien avec Mémère perturbé par l’arrivé  d’un Pépère.

Une histoire d’amitié, d’amour et de tendresse entre un maître et son chien comme je les aime. Mes fils ont adoré, surtout mon deuxième. Il connaît la fin par cœur et pourtant, il ne peut s’empêcher de verser une larme, dès l’instant où Chien-chien fuit la maison, après s’être fait gronder par Mémère.

Le crayon magique de Malala

Malala est la jeune indienne ayant reçut le prix Nobel de la paix en 2014 à seulement 17 ans.

Son livre a été adapté pour les enfants et raconte son histoire avec des mots et des illustrations  convaincantes et d’une étonnante simplicité.

D’une manière fluide, son parcours  est conté aux enfants. Ils y apprennent ses aspirations et sa vision d’un monde meilleur. Elle leur explique, ô combien l’école est importante, et que son accès dans de nombreux pays y est encore limité voir absent.

Malala délivre un message puissant, où le droit à l’éducation et à la lecture pour tous, est une priorité.

La couleur des émotions.

Un matin, une petite fille, voit son ami le petit monstre tout chamboulé. Il ne comprend pas ce qu’il lui arrive tout est confus et embrouillé dans sa tête.

La petite fille va alors lui expliquer que le brouhaha dans son esprit est dû à ses émotions qui y sont toutes emmêlées.

Ensemble ils vont séparer les émotions du petit monstre avec des  couleurs et les étiqueter dans différents flacons et apprendre la signification de chacune d’entres elles. Le jaune par exemple sera la joie, le noir la peur… Ainsi la petite fille espère qu’avec ce classement Petit monstre, retrouve de l’ordre dans son esprit et son cœur.

Ce livre est génial pour échanger avec l’enfant. Il permet à nos loulous d’ interpréter leur émotions, et traduire aussi leur ressenti. Comprendre que les émotions ont toutes une place très importante pour leur équilibre.

Bruno  « Le jour où j’ai offert une plante à un inconnu »

Bruno est un chat ( enfin je crois… je vous avoue que je ne suis pas certaine…) Avec son ami Michou le poney, ils vont vivre, dans un même livre  5 histoires qui se suivent autour d’une plante.

Au cours de ces cinq aventures, Bruno, en compagnie des autres protagonistes va nous faire rire, rêver et nous émouvoir également.

Il y a une morale positive et constructive à chaque histoire. J’ai adoré les lire à mes nuisibles. Une belle découverte.

 

Le loup qui voulait être un mouton

Voici un loup qui a un souhait un peu particulier, il aimerait être un mouton.

Quelle curieuse idée… D’ailleurs les autres loups se moquent de lui.

Il décide alors de se déguiser en mouton. Le subterfuge fonctionne un minimum puisqu’un un aigle le capture. Le petit loup est heureux: il vole dans les airs, voit sa forêt de haut, les rivières, et les plaines. C’est au moment où il est déposé dans le nid qu’il comprend qu’il faut fuir…S’en suit une aventure rocambolesque pour notre loup aventurier.

Chien Pourri

Je n’ai pas de « Chien pourri » en particulier à vous suggérer: mon fils les adore tous.

Ce chien est simplet et naïf, et très attachant.

Pourtant d’un point de vue adulte, je peux vous affirmer que  cette drôle de bête me fait de la peine. C’est vrai il vit dans la rue, fait les poubelles et tente de survivre du mieux qu’il peut avec une attitude toujours très positive. Chien pourri voit le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide….

Cependant, s’il existait réellement je vous assure que je l’adopterais. Ses aventures en compagnie de son ami le chat « Raplapla »  sont comiques et touchantes.

Le journal d’un chat assassin

J’ai deux petits garçons, et un ado… Et chacun a son animal fétiche. Le petit dernier a une préférence pour les félins et cela tombe bien car dans la même collection il y a « Le chat assassin ».

Beaucoup plus perfide et sournois. « Le chat assassin » se décline tout comme « chien pourri », en plusieurs tomes et je me répète mais je ne peux en choisir un en particulier…

Le  « Journal d’un chat assassin » est à se tordre rire.

Tuffy le chat tient un journal de bord, qu’il entretient touts les jours. Il relate de façon très cynique,  chacun des événement de son quotidien. Il essaye tant bien que mal de limiter l’instinct de prédation qui est en lui, mais rapporte souvent des animaux morts à ses propriétaires… réclame des croquettes, rentre et sort à sa guise ce qui agace souvent  le papa d’Ellie sa petite maîtresse extrêmement sensible et pleurnicheuse.

En résumé Tuffy est « le » chat dans toute sa splendeur, conté avec un humour décapant.

Les « Chien Pourri » et et les « Chat assassin » sont très bien adaptés pour de jeunes lecteurs commençant à lire seuls.

Petit aparté, je me suis aperçue, que Bruno et Chien Pourri,  se trouvaient dans la sélection des abonnements « animax » proposée par l’Ecole des Loisirs en partenariat avec les établissements scolaires.

La princesse qui détestait les princes charmants

L’histoire du soir, que nous lisons,  en ce moment, à la maison est un condensé des aventures de Clémentine, réunit en un bouquin.

Petite fille malicieuse, qui ne veut surtout pas être réduite à un rôle de princesse fade et niaise.

Les règles pour être une princesse parfaite, celle-ci  met un point d’honneur à les ignorer et multiplie les farces de mauvais goût au grand damne de ses parents.

Le roi et la reine, ne sachant plus quoi faire pour remédier au comportement de Clémentine, décident après une énième frasque de la jeune fille de l’envoyer en pension, où la terrible princesse Cunégonde et ses collègues lui enseigneront les us et coutumes de la royauté.

Cependant, fidèle à elle-même, notre petite chipie, avec l’aide précieuse de son ami Cabriole va comploter contre tous ceux qui voudront faire d’elle ce qu’elle n’est pas, au lieu de l’accepter telle qu’elle est…

Le petit cheval Bleu

L’aîné de mes nuisibles cherchait désespérément un coup de cœur à Nancy. Nous avons ratissé en long en large les deux chapiteaux. Et puis son regard fut attiré par ce livre. Après l’avoir feuilleté vite fait, il décida d’en faire l’acquisition. Impatient lui aussi, c’est sur le trajet du retour qu’il prit connaissance de l’histoire de Martin, un petit garçon qui ne savait à qui offrir son gros bouquet de bleuets. Le voyant triste son petit cheval vint le consoler, essuyant au passage quelques larmes. Puis il huma le bouquet, gourmand également, le petit cheval ne put s’empêcher de le manger. C’est alors qu’un événement magique se produit sous le regard ébahi du petit garçon. Son petit cheval était devenu bleu…Martin eut ainsi une idée…

Au delà de l’histoire mon nuisible a découvert une oeuvre d’art: « Le petit cheval bleu ». Livre qui fut inspiré par une peinture de Franz Marc, exposée au musée de la Sarre en Allemagne. Géraldine Elschner et Elise Mansot expliquent leur choix, leur inspiration et pourquoi avoir choisi cet artiste.

Le principe est vraiment chouette. Combiner une oeuvre à une histoire pour intéresser l’enfant est très positive. Expliquer le tout à la fin, est instructif pour l’enfant mais également pour le parent.

Le jour où le loup gris est devenu Bleu

Mon nuisible de 7 ans à immédiatement accroché sur la couverture avant même de connaître le contenu du livre, puis il a échangé avec l’auteur Gilles Bizouerne, qui lui a conté quelques anecdotes sur son loup, lui promettant de joyeux moments de lecture. En quelques fractions de secondes mon fils fut convaincu. Effectivement l’auteur ne lui avait pas menti, et sur le chemin du retour, il s’est « fendu la poire », si je puis dire.

L’histoire: un loup affamé, trouve un énorme pot, pensant y trouver quelque chose à se mettre sous la dent, il se penche un peu trop et tombe par inadvertance dans celui-ci… C’est ainsi que  » le loup gris est devenu tout bleu, du museau jusqu’à la queue. »

Après réflexion, une idée lui vint à l’esprit, pourquoi ne pas utiliser ce costume étrange et visqueux pour attendrir et appâter une éventuelle proie? Aura -t-il de la chance aujourd’hui?

 

 

Gilles Bizouerne et mon fils, pas besoin de légende, la photo parle d’elle même.

Voilà! C’est mercredi, jour des livres pour vos enfants… Vous savez ce qu’il vous reste à faire!

[ssba]

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :