Mes Confidences

Petites confidences du soir… (6)

16 février 2016

Hey…  Ça va?

Je saaaaaaaaaaaiiiis… Cela fait longtemps…

Mais je peux vous assurer que le temps me manque terriblement.

Je crois qu’il me faudrait un majordome, un cuisinier, un secrétaire, un homme de ménage, un chauffeur. Pardon? Que des mecs? Ben ouais. Tant qu’à faire… Autant joindre l’utile à l’agréable. Si certains veulent m’envoyer leurs candidatures. N’hésitez pas. Toute annonce sera prise très au sérieux. Et si un pouvait cumuler toutes ces qualités, ce serait top. Mais bon je vous préviens. Je suis une chieuse. Avec un sale caractère. Je ne supporte pas que l’on me parle quand je lis. Quand j’écris. Seuls sont acceptées les voix des musiciens et chanteurs qui accompagnent mes journées. J’adore tremper un bout de pain dans le plat qui mijote. Mes amies rentrent chez moi sans sonner, inutile de leur ouvrir la porte. Je ne supporte pas qu’on ouvre mon armoire. J’adore m’arrêter sur le bord de la route pour regarder un paysage ou observer un verger qui dort. J’ai 2 enfants qui considèrent notre appart comme une salle de jeux géante. Je suis hyper désorganisée. Bon Messieurs les candidats, ne fuyez pas trop vite. Je suis aussi très facile à vivre. Je ne suis pas exigeante. Manger un bout de pain avec du fromage et un bon verre de vin me suffit. Je souris dès le réveil, sauf si je me regarde dans le miroir; là je pleure. Je suis super conviviale. Et je suis capable de vous écouter me raconter votre vie avec attention et intérêt. Vous voilà rassurés? Vous pouvez me laisser un CV sur cette terrasse ou sur mon mail: lilasursaterrasse@gmail.com. Je vous répondrai rapidement. Ok?

Bon… Voilà….. Une bonne chose de faite.

Vous trouvez aussi que le temps passe trop vite? Ou pas assez, selon les circonstances. Mais en général, trop trop vite. Mais quelle idée aussi d’avoir mis des journées de 24h. Ils pensaient à quoi les gens qui ont créé ce type de calendrier? Ce serait quand même vach’ment mieux d’avoir des journées de 48h. Imaginez… Vous vous réveillez, vous passez une journée à faire ce que vous avez à faire, vous dormez 8h et à votre réveil, c’est toujours la même journée. Donc vous pouvez faire le double de choses. C’te classe! Bon ok, je vois des rabats joie qui vont trouver des points négatifs. Mais vous arrêtez oui! Laissez moi rêver à des journées plus longues, des vacances qui durent… Ah mais j’y pense! Encore mieux! Quelle idée lumineuse!!! Les journées de travail pourraient faire encore 24h et les weekend et vacances le double!!!! Je détiens une idée AB-SO-LU-MENT géniale là! Non? Bon vite un post it!!! Note pour mon secrétaire « Contacter le ministère de la santé pour une enquête sur l’influence du changement de rythme alterné 24h/48h. Avec explications à l’appui. » Et celui-ci pour le ministère de l’économie « Diligenter une enquête pour évaluer le coût total d’un tel changement sur l’activité salariale et économique. » Mais bon, je ne m’inquiète pas! Quand je vois comment l’Etat gaspille du fric bêtement (le nôtre en plus!), je me dis que ce projet pourrait être viable.

Bon… Voilà…. Une autre bonne chose de faite…

Imaginez l’impact positif qu’aurait une telle politique temporelle! A nous des weekend de 96h! Des vacances de … Merde! Je vais me taire là… Mon statut d’enseignante/feignasse ne me permet pas trop de la ramener à ce sujet. De longs moments à ne penser qu’à soi. A profiter de l’être aimé. De nos enfants. A LIRE!!!! Parce que mine de rien. Je pense à faire renforcer mes parquets. Les piles grandissent et à cause de ces journées de 24h, je ne suis plus!!!! Je commence à envisager la prise de produits dopants comme on donne aux drogués, cyclistes! Des produits qui me donneraient une pêche incroyable. Note pour mon secrétaire « Chercher la liste des produits dopants sans effet secondaire. »  Parce que le café, j’ai réduit. Et le thé je n’y ai plus droit. Ni thé de Noël, ni aucun autre! Pffff… Note pour mon cuisinier « Trouver du thé qui permet au fer de se fixer dans le sang et enrayer ainsi cette anémie passagère. » Donc je croule sous la lecture. Je n’en vois pas le bout. Et le pire dans tout cela est que j’adore cela! Je ne supporterai pas de ne pas avoir de livres partout chez moi. Mon lit est bientôt envahi. Note pour mon homme de ménage « Ne jamais déplacer les  livres qui traînent partout! Passer la serpillière ou le chiffon autour mais NE PAS Y TOUCHER!!!! » Remarquez… Maintenant que j’y pense. À tout problème une solution. Note pour mon secrétaire et mon chauffeur « Commander un lit King Size et aller le chercher « . Donc… Les auteurs qui m’envoyez vos livres ou vos manuscrits, ne désespérez pas! Vous êtes là, dans mon ordi ou sur mon bureau, ou ma table de séjour, ou mon chevet, ou par terre quelque part, je vais vous lire. Soyez juste un peu patients que diable!!!

Bon… Voilààà… Encore une chose de faite…

Sinon? Vos vacances se passent bien? Vous réussissez à souffler un peu? Vous profitez de ces beaux paysages, entourés par vos proches? Vous appréciez ces moments silencieux et calmes à leur juste valeur? Je l’espère hein? Parce que sinon cela n’a aucun sens! Non mais c’est vrai quoi. Vous n’imaginez pas ce que je donnerai pour être loin d’ici avec mes loulous, mes amies et leurs tribus, à ne plus penser à rien d’autre que le silence, la quiétude de ces moments rares. Mais bon, ce sera pour une prochaine fois. Le recrutement de ma team domestique m’oblige désormais à rester chez moi. Je vais m’octroyer juste quelques escapades ici et là. Pour aller poser mes yeux sur de jolies choses et reprendre un certain souffle. Bon. Ok. J’avoue. Chez mon libraire cet après midi. Ce n’est pas raisonnable mais bon… Je ne suis, et d’une, pas raisonnable, et de deux, j’ai envie de me balader avec mes proches dans cette jolie ville qu’est Metz. Surtout sous un soleil magnifique qui a fait voler en éclats les nuages chargés de pluie de mes yeux ce matin. On ne peut pas ne pas sourire quand on est caressé par ces rayons réconfortants. Même si des mots durs résonnent encore. Même si on a l’impression de ne pas être grand chose, parfois. Note pour mon majordome  » Disposer dans ma chambre une lampe qui diffuse la lumière du soleil dès le réveil. »  et note pour mon chauffeur « Vérifier que le plein de la voiture est fait et que nous pouvons aller respirer la mer et ses beautés quand je le désire. » Putain… Cela en fait déjà des choses à faire. Les pauvres.

Bon… Une nouvelle chose de faite…

Vous lisez quoi, vous, en ce moment? Parce que vous lisez hein? Rassurez moi! Dites moi que cette terrasse vous donne des envies de lecture! Sinon je vais devoir redoubler d’efforts et je vais finir en maison de repos parce qu’exténuée. Tiens… Pas mal comme idée… On a le droit de ramener des caisses de bouquins en maison de repos? Il y en a une sympa en Alsace, sur la Route des Vins… Décidément, que d’idées lumineuses aujourd’hui. Vous viendrez me rendre visite hein? Note pour mon secrétaire « Chercher les meilleures maisons de vin alsacien autour de la maison de repos. » Bon je plaisante là! Avec une team domestique pareille, j’aurai bientôt beaucoup de temps. Cela va aller. Donc? Vos lectures? Moi je découvre chaque jour des auteurs que je ne connaissais pas ou seulement de nom. Je me régale. Je dévore. Et je les laisse me surprendre. C’est chouette d’être surprise. Moi je suis gourmande de cela. Sans surprise, la vie serait terne. Vous ne croyez pas? Bon, je vous l’accorde, il existe les mauvaises surprises aussi. Je sais. Mais elles sont là pour nous faire grandir ou avancer autrement. Nous faire changer de direction parfois. Et c’est bien aussi. Une fois celles ci digérées. Quant aux belles… Je vous en souhaite des quotidiennes. Que ce soit en lecture, dans le travail, en amitié, en Amour. Parce que ce sont elles qui nous font nous sentir vivants. Ce sont elles qui donnent un sens à ce que nous vivons, que cela soit simple ou pas. Ce sont elles qui nous rendent muets dans certaines situations alors qu’il aurait été plus beau, plus facile de laisser sortir des mots que l’on désire trop pudiques. Par peur. Par protection. Par crainte d’effrayer ou de ne pas être compris(e). C’est très con. Mais c’est comme ça. Note pour mes hommes domestiques « Toujours me mettre un coup de pied au cul quand je doute ou que je fais ma chieuse. »

Voilà… Je vais vous laisser passer une belle soirée… Pardon? Aaaahhh…. Si j’ai trouvé mon bûcheron québécois ou mon homme des montagnes? Naaaaaaaaaaaaaaaaaaann!!! Je vous l’aurais dit. Quoique… Je ne pense pas en fait. Mais non. Sachez que ces denrées rares se font TRÈS rares justement. Et que je n’ai pas eu la chance de les trouver. Faudrait déjà que je les cherche, me direz vous et à juste titre. Or,  je ne cherche pas. Et visiblement ils ne me cherchent pas non plus. Donc c’est parfait pour l’instant. Note pour mon secrétaire « Vérifier dans mes boîtes mail si pas de messages de beaux inconnus dans les courriers indésirables! » Et puis allez trouver un mec, vous, qui accepterait 5 Apollon qui partagent ma vie au quotidien! C’est pas gagné! Avec mes 2 enfants en plus! Et mes amies toujours présentes. Note pour mon majordome et mon cuisinier « Toujours vérifier qu’il y a du café, du vin blanc, ou de la Sköll et toujours prévoir des muffins aux pépites de chocolat ou des tartes salées-maison, selon l’heure. » Et le pire dans tout ça: MOI! Une cinglée qui passe son temps à lire des mots  magnifiques. à essayer d’en écrire mais qui reste muette quand il faut dire les choses importantes. Une gonzesse qui est capable d’être la pire des chieuses parce qu’elle a peur et n’ose pas le dire! Une nana qui passe son temps à rire de tout pour ne pas afficher ses émotions et qui essaie de les écrire tant bien que mal! Quelle plaie! Qui pourrait supporter ça? A part mes 5  hommes domestiques? Mes enfants. Mes ami(e)s. Mes proches. Personne, à priori.  Mais bon… Après le recrutement de ces charmants compagnons de vie, promis, je vais lancer un recrutement international en la matière. Qu’est ce qu’on va rire! Note pour mon majordome, mon secrétaire, mon homme de ménage, mon cuisinier et mon chauffeur « M’aider à comprendre les hommes. Ou du moins essayer parce que là, je ne comprends rien. Établir un questionnaire type. Faire passer des entretiens avec moi. Virer les malotrus avec perte et fracas. Et peut-être, un jour,  accepter l’idée que si un jour un me convient… Il faudra me laisser grandir les mecs… »

Ce coup ci je vous laisse… Mes auteurs m’attendent…

Passez une belle soirée.

Love.

Nath.

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

7 Commentaires

  • f.didelot@wanadoo.fr'
    Répondre Marc 16 février 2016 à 19 h 13 min

    Toujours aussi drôle Nathalie !! A mourir de rire.
    Et tu as plein d’idées géniales; pas sûr que notre gouvernement soit d’accord !!

    J’ai aussi quelques manies en commun avec toi, laisser traîner mes bouquins partout, en pile. Il n’y en a pas partout dans la maison, mais ma chambre …

    Bon, évidemment, je pose ma candidature pour être un de ces hommes (heu, sauf cuisinier, avec mes talents dans ce domaine, tu risquerais de mourir de faim rapidement). Mais pour le reste, je suis prêt !!! 🙂

    De gros bisous

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 16 février 2016 à 19 h 15 min

      Hé hé hé…. candidature retenue!!!! Je te tiendrai au courant des modalités d’embauche. Parce qu’à part ma joyeuse compagnie, le salaire ne sera pas élevé!! 😀
      Enormes bisous mon cher Marc!

  • jme@voila.fr'
    Répondre cec 16 février 2016 à 19 h 24 min

    En ce moment je lis:  » Au revoir là haut « …
    bizz

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 16 février 2016 à 19 h 26 min

      Oh la la! Il est terrible! Je l’ai presque terminé! Tu aimes?

  • jme@voila.fr'
    Répondre cec 16 février 2016 à 21 h 04 min

    Pour l’instant oui !! J’en suis à la moitié 🙂

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 17 février 2016 à 20 h 52 min

      On se dira ce que l’on en a pensé ok?

  • Répondre Petites confidences du soir... (7) - Lila sur sa Terrasse 15 mars 2016 à 2 h 42 min

    […] Sachez que le recrutement d’hommes d’intérieur n’est pas une partie de plaisir. Non seulement les candidats ne se bousculent pas au […]

  • Laisser un commentaire