Le Coin des Mecs

Une épopée dans l’Ouest américain avec Jim Fergus

15 mai 2017

Aujourd’hui, je vous invite à un voyage dans l’Ouest américain avec Jim Fergus et »1000 femmes blanches » .

Jim Fergus

Nous sommes en 1874. Le chef cheyenne Little Wolf vient présenter au Président des Etats-Unis Ulysses Grant un marché étonnant: il propose d’échanger 1000 de ses meilleurs chevaux contre autant de femmes blanches !! L’idée est que celles-ci donnent  naissance à une descendance métis entre les indiens cheyennes et les blancs. Après réflexion, le président des Etats-Unis accepte.

« 1000 Femmes blanches » conte donc l’histoire (imaginaire, bien que le contexte et les personnages principaux aient effectivement existé) d’un groupe de femmes faisant route vers l’ouest américain, pour y rencontrer leurs futurs maris. Elles vont découvrir peu à peu ceux que les blancs appellent « les sauvages ». La description est sans concession et montre clairement les qualités et défauts des deux peuples.  Le livre se termine en mars 1876, peu avant la bataille de Little Big Horn.

Cette lecture m’a conduit à vouloir en savoir plus sur les Amérindiens, et je lis actuellement « La résistance des amérindiens des Etats-Unis »: ce livre couvre 5 siècles d’histoire tumultueuse entre les « blancs » (anglais, français, américains) et les Amérindiens.

Ce continent que les blancs ont prétendu vide à leur arrivée (après 1492 donc) comprenait environ 100 millions de personnes, dont 10 à 12 sur le territoire des actuels USA. Cette conquête s’apparente presque à un génocide par certains côtés: vols des terres des indiens, cantonnement dans des réserves, tentatives pour effacer leurs cultures, extermination de leurs ressources (les bisons notamment)…

« 1000 femmes blanches » de Jim Fergus concerne les indiens des Grandes Plaines où les événements sont nombreux en cette période:

  • Juin 1876: bataille de Little Big Horn (défaite et mort du Général Custer et de ses hommes, face aux Sioux et aux Cheyennes);
  • Décembre 1890: meurtre de Sitting Bull, à Standing Rock;
  • 29 décembre 1890: massacre de Wounded Knee.

Aujourd’hui, les Amérindiens commencent parfois à améliorer leurs conditions de vie (certaines réserves ont construit des casinos), leur démographie augmente, et leurs traditions sont remises en valeur. Un immense mémorial à la mémoire du chef Crazy Horse est en cours de construction dans le Dakota du Sud.

Mémorial de Crazy Horse (Dakota du Sud)

Alors, prêt(e)s à un grand voyage dans l’ouest américain avec les cheyennes ? Jim Harrison adorait ce livre de Jim Fergus, faites comme lui et moi !

Jim Harrison

 

 

Partager sur…Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • f.didelot@wanadoo.fr'
    Répondre Marc 16 mai 2017 à 7 h 26 min

    Merci une fois de plus à Nathalie de m’avoir donné l’opportunité d’écrire pour notre terrasse ! !
    J’ai adoré visiter l’ouest américain avec Jim Fergus. J’espère donner envie à d’autres personnes de lire cet ouvrage.
    Bises

    • Répondre Lila sur sa Terrasse 27 mai 2017 à 7 h 52 min

      Mais tu y es chez toi mon cher ami… Merci à toi! <3

    Laisser un commentaire