La Malle aux Livres

Vacances, je lis de tout… 6 autres idées de lecture.

12 août 2019

Pour les derniers vacanciers de ce bel été, pour ceux qui ne partent pas, pour ceux qui n’ont pas envie de partir, pour ceux qui sautent de train en train, pour ceux qui profitent de leur jardin, pour ceux qui partent en voyage en lisant un roman, pour ceux qui travaillent et soufflent le soir, pour ceux qui ont terminé les propositions précédentes, quelques autres idées de lecture…

Rester groupés – Sophie Hénaff

6 autres idées de lectureLa troupe déjantée de policiers bannis des commissariats « dignes de ce nom » à nouveau réunie pour une nouvelle enquête. Le retour des poulets grillés.

Lorsqu’un cadavre est retrouvé dans une rue de Paris, la commissaire Anne Capestan est, à sa grande surprise, demandée sur le lieu du crime. Joie de courte durée puisque le mort n’est autre que son ex beau-père qu’elle détestait. A elle donc de l’annoncer à son ex mari; et accessoirement à essayer de trouver les relations entre cet homme brutal et une autre victime morte dans les mêmes circonstances. Puis une troisième. Elle et ses acolytes vont se lancer dans une chasse à l’homme; comme si cette enquête pouvait les tirer de leur apathie chronique. Des ripoux, un braquage, de nouvelles recrues, des guerres intestines entre services…  C’est drôle, plein d’humour et d’émotions. Parce que ces flics à la ramasse sont avant tout des hommes aux multiples blessures, celles qui font douter du sens de la vie. Mais qui cicatrisent doucement grâce à des amitiés naissantes. Une nouvelle forme de polar à découvrir!

 

Venise n’est pas en Italie – Ivan Calbérac

La famille d’Emile n’est pas une famille ordinaire. Ils sont déjantés, vivent dans une caravane sur leur terrain en attendant le permis de construire de leur maison depuis des mois, se douchent chez la voisine et ont une vision de la vie bien spécifique. Emile, qui a 15 ans, tombe amoureux de Pauline, une fille issue d’un milieu très aisé et mélomane; violoniste solo, elle l’invite à la rejoindre à Venise pour assister à un concert. Fou de joie, il accepte. Et demande l’autorisation à ses parents de la rejoindre. Ceux ci acceptent. Mais finissent par s’inviter et lui disent qu’ils iront avec lui à Venise. En caravane. A son immense désespoir.

Commence alors un périple aussi drôle que décalé, jonché de mésaventures en tout genre. Le pauvre Emile se retrouve alors tiraillé entre deux mondes diamétralement opposés, se demandant pourquoi il mérite un tel supplice… Ivan Calbérac est excellent dans la peau de cet ado qui cherche un sens à sa vie et qui analyse ce monde avec humour, dérision et intelligence!

 

L’archipel du chien – Philippe Claudel

Un petit archipel quasiment coupé de tout. Vivant de la pêche, des fruits de leurs vignes, de la vente de leurs olives et de leurs câpres. Un monde tranquille. Qui vit au fil des saisons, Sans heurts. Sans problèmes.

Un matin, trois cadavres échoués sur la plage. Des migrants africains, certainement. Seuls les notables de cette communauté sont mis au courant et appelés sur la plage. Trois cadavres qui vont bouleverser la vie de ces hommes. Entre ceux qui veulent cacher cette misère et n’alerter personne, ceux qui ne veulent pas entraver l’éventuelle construction d’un complexe hôtelier sur leur île et ceux qui veulent rendre à ces hommes une certaine humanité en leur offrant une sépulture décente, la guerre est déclarée…

Et quand l’instituteur décide de mener des expériences pour montrer que les courants naturels n’ont pas pu les déposer sur cette plage, c’est l’ensemble de la communauté qui va exploser… Dénonciation calomnieuse, mensonges, trahisons, liens avec la mafia…Un récit d’une grande noirceur mais écrit avec une plume absolument magnifique. Un roman comme un symbole: celui de la déliquescence humaine… A lire absolument.

 

L’hypnotiseur – Lars Kepler

Une famille entière est retrouvée massacrée. Au milieu de ces corps, le fils de 15 ans, Josef,  respire encore malgré ses multiples blessures. Afin de protéger la seule fille épargnée de cette tuerie familiale, l’inspecteur Joona Linna demande à un psychiatre Erik Bark, spécialisé en traitements sous hypnose, de reprendre du service et d’utiliser cette forme controversée de thérapie pour essayer de découvrir qui a fait cela. Le médecin accepte d’hypnotiser l’adolescent, le faire parler, sortir ses plus sombres souvenirs, sans imaginer où cette séance va les conduire tous.

Entre retour dans un passé agité qui a fait cesser l’hypnose au psychiatre et chasse à l’homme pour éviter de nouveaux morts, l’intrigue de ce polar scandinave est haletante et parfois oppressante. L’enquête n’a que très peu de moments de répit et la description des séances d’hypnose est riche et particulièrement bien décrite, au point d’en être angoissante…

 

Un manoir en Cornouailles – Eve Chase

Quand Lorna franchit la porte de ce manoir de Pencraw, (surnommé « Les lapins noirs ») mal entretenu,  elle tombe amoureuse de cet endroit dans lequel elle décide d’organiser son mariage. Même si son fiancé Jon est  fermement opposé à cette idée. Happée par une force dont elle ignorait l’existence, elle ne changera pas d’avis.

Car la jeune fille semble reconnaître ce lieu étonnant. Elle s’y sent bien. Et cela remue des souvenirs en elle. La mort de sa mère voilà peu y est-elle étrangère? Elle va s’intéresser de près et va découvrir l’histoire tragique de la famille Alton à qui appartient toujours ce manoir. Quels souvenirs va-t-elle alors déterrer? Et si les secrets de ces murs lui apprenaient d’autres choses sur elle?

Un récit entre passé et présent, d’une belle plume qui tresse l’intrigue pour finalement relier les deux histoires en une seule… Addictif.

 

Underground Railroad – Colson Whitehead

6 autres idées de lectureAttention! Chef d’œuvre!
Une plantation de coton en Géorgie. Avant la guerre de Sécession.
Des esclaves. Des maîtres qui n’ont d’humain que le nom.
Des tortures. Des humiliations au quotidien.
Et Cora. Une jeune esclave abandonnée par sa mère quand elle était petite.
Une jeune femme qui raconte son enfer quotidien et qui se met à avoir peur des yeux lubriques du maître posés sur elle.
Avec son ami Caesar ils décident de s’enfuir en empruntant l’ « Underground Railroad », ce fameux train clandestin qui n’en était pas vraiment un mais qui aidait les esclaves en fuite à rejoindre un nord plus libre et synonyme d’affranchissement pour eux…
Commence alors un parcours incroyable pour eux, entre terreur d’être retrouvés par les chasseurs payés par les maîtres et espoir d’une vie meilleure, malgré les obstacles, la violence d’une société abjecte et la couleur rouge sang des terres nourries au sang des esclaves.
Colson Whitehead nous offre ici un roman émouvant, bouleversant, révoltant, d’une maîtrise éclatante, riche et indispensable.
Jamais il ne tombe dans un manichéisme facile. Les bons et les mauvais sont partout, sans couleur de peau ni distinction de classe. C’est une pure merveille.

Une insurrection à elle toute seule. Elle sourit un moment, avant que la réalité de sa nouvelle cellule ne reprenne ses droits. Elle grattait entre quatre murs comme un rat. Aux champs, sous terre ou dans un grenier, l’Amérique restait sa geôlière.

 

[ssba]

Vous aimerez sans doute

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :