Portrait photo de Romain Puértolas devant un empilement de livres
Nos Questions, Leurs Réponses

Nos questions… Les réponses de Romain Puértolas

Photo de la couverture du roman L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea par Romain PuértolasRomain Puértolas, l’auteur de l’hilarant et rafraîchissant L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea finissait une conversation avec deux jeunes filles quand nous nous sommes plantées devant lui au Salon du Livre. Il a du se dire « Mais qui sont ces trois folles qui me collent une feuille avec un questionnaire débile sous le nez? » Mais il n’en a rien laissé paraître et s’est intéressé à nos questions. À notre terrasse…

Couverture du roman La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour eiffel par Romain PuértolasUn auteur aussi agréable que ses yeux sont bleus. C’est dire s’il est agréable. Et c’est avec un sourire espiègle qu’il nous dit « Vous voulez tout savoir de mon Kâma-Sûtra? Vraiment tout? » Bien évidemment!!! Alors sachez, lecteurs et lectrices, qu’il a envoyé ce Kâma-Sûtra très intime à toute notre équipe mais que nous ne le partagerons pas avec vous MAIS les autres réponses, si!! Nous sommes trop bonnes n’est-ce pas? (Pour celles et ceux qui veulent absolument lire le Kâma-Sûtra personnel de Romain, nous vous indiquerons en message privé le N° de notre compte offshore aux Iles Caïman, afin que vous viriez les millions d’euros nécessaire à la divulgation de ces infos. Merci.
(Romain: on fait 50/50, cela vous va?)

1. Mon Kâma-Sûtra de la lecture (toutes positions autorisées)

Comme tout le monde, en position du lotus, buste incliné en avant, la tête entre les cuisses. Je tourne les pages avec les oreilles.

2. Une île déserte… Une caisse échouée… J’aimerais y trouver…

Une canette de Coca-Cola bien fraiche, avec du bon pain et du saucisson.

3. Ce livre que je n’ai jamais terminé

Ulysse, de James Joyce. Je l’ai commencé en anglais, en français, en espagnol. Jusqu’à ce que je me rende compte que le problème ne venait ni de la langue ni de moi…

4. Ce livre que j’ai lu, relu et re-relu

L’écume des jours, de Boris Vian. La plus belle histoire d’amour jamais écrite. On a longtemps dit que ce titre revenait à Belle du Seigneur, or Belle du Seigneur n’est pas une belle histoire d’amour. L’amour, ce n’est pas ça.

5. Mes petites ou grandes manies de lecteur

Vouloir à tout prix terminer un chapitre avant de descendre du métro. Ecrire sur mes livres, les maltraiter à la plage, arracher des pages, les faire vivre, mais jamais, au grand jamais corner une page. Je ne le supporte pas.

6. Ce que je conseille aux non lecteurs

De ne jamais écrire.

7. Écrire… Sous quelles drogues?

L’inspiration, la passion de se retrouver avec les personnages que l’on a inventés, dans les situations les plus improbables. Vivre dans un roman tout ce que l’on ne peut pas vivre dans la réalité.

8. Écriture intuitive ou réfléchie?

Intuitive, voire automatique. Je ne suis que les mains qui tapent sur mon téléphone portable ces histoires dont accouche mon cerveau sans que jamais je ne sache où il va.

9. Ce livre que j’aurais aimé écrire

Il y en a tellement ! Disons Le tour du monde en 80 jours, de Jules Verne, Malevil, de Robert Merle, ou Le nom de la rose, d’Umberto Eco, pour faire vite.

10. Mes petites ou grandes manies d’écrivain

Écrire au supermarché, dans la file d’attente de la poste, tout le temps et partout. Ne jamais pouvoir déconnecter de la journée quand je suis en train d’écrire un nouveau roman.

11. Ma phrase bonne humeur

« Ne jamais se plaindre, aller de l’avant et se dire que tant qu’on est vivant, la vie peut nous surprendre. »

Lila sur sa Terrasse

Je suis moi.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.