Le Coin des Mecs

La jupe pour homme (6): un symbole de tolérance !

Mon dernier article date de début d’année, mais j’ai eu envie de continuer à vous exposer mes réflexions sur la jupe pour homme, et, en cette période de Noël, de vous proposer un petit livre pour les enfants (et aussi leurs parents !!): il s’agit de «Thomas et la jupe».

Pour celles et ceux qui découvrent mes articles, les liens vers les 5 premiers sont repris en bas de page …

Tout d’abord, je voudrais vous faire part, une fois de plus, d’une réflexion qui est de plus en plus présente dans mon esprit. Au début, ce sont les aspects pratiques, liés au confort, la variété des couleurs et des matières qui m’ont fait opter pour la jupe. Puis j’ai découvert les collants et les infinies possibilités qu’ils permettent en plus de la jupe. Je me dis (réflexion partagée avec Florian, un ami porteur de collants lui-aussi –mais en bermuda, il n’a pas –encore- franchi le pas de la jupe) que j’avais de la chance et que 99,5% des hommes ne connaitront jamais ce plaisir et ce confort !

Mais ma réflexion est celle-ci : porter une jupe pour un homme, c’est être différent des autres hommes, de la masse, et, à des degrés divers, cette différence est comparable à d’autres : couleur de peau, orientation sexuelle, etc. Par contre, porter une jupe est un choix, et j’en ai fait aussi (à mon modeste niveau) un symbole de l’acceptation des différences, de la lutte contre les stéréotypes, contre les normes établies… Ce que j’éveille dans le regard de nombreuses personnes que je croise, c’est « Bizarre, ce gars. Mais finalement, pourquoi pas ? ». Je suis content de semer cette petite graine dans l’esprit de certains (pas tous, je vous rassure …)  qui va peut-être conduire à plus de tolérance… Oui, je suis un optimiste indécrottable …

Alors, quand je vois certaines initiatives qui naissent pour que les jouets soient des «jouets pour enfants», et pas des « jouets pour garçon » d’un côté, et des « jouets pour filles » de l’autre, j’applaudis. Les mentalités changent enfin comme le montre la charte signée récemment … Il n’est pas question, comme le disent certains, de dire que garçons et filles, c’est pareil, que le sexe ne représente rien, mais il s’agit de ne formater personne, et de ne pas conditionner une petite fille, dès l’enfance, avec des poupées, une dinette, ou un jouet aspirateur… Et idem pour les garçons : pourquoi ne pourraient-ils pas jouer avec une poupée ?

 

Revenons maintenant à ce petit livre pour enfants (5 à 10 ans ?) « Thomas et la jupe » (écrit par Francesco Pittau)  montre très simplement que les différences sont une force et un enrichissement. Thomas n’aime pas jouer au foot, mais il aime porter une jolie jupe grise et un chapeau. Mis à l’écart par ses copains au début, il va, avec l’aide de son amie Sophie, montrer son courage, et prouver que les stéréotypes n’ont aucun fondement.
Je vous conseille de lire, acheter, diffuser ce petit livre, qui permet aux enfants (et aussi aux parents) de sortir de schémas tout faits, de stéréotypes ancrés dans notre société ! Ce sont les enfants qui permettront de sortir de ces schémas tout faits !

Un beau cadeau à mettre sous le sapin !

Pour mémoire, voici les liens vers les.5 articles précédents: « La jupe pour homme, drôle d’idée (1) », « La jupe pour homme (2) … Comment l’idée de la jupe a germé dans mon esprit … » , « La jupe pour homme: je me suis lancé !! (3) », « La jupe pour homme (Episode 4) » et  » La jupe pour homme – Episode V »

Et pour illustrer, voici quelques unes des jupes que j’ai portées récemment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour finir, je voudrais faire un clin d’œil, et tirer un coup de chapeau, à deux marques françaises de collants, dont les produits sont à la fois originaux, hyper confortables et solides: « Lili Gambettes » (j’ai rencontré son patron récemment: très sympathique) d’une part, et « Berthe aux grands pieds » de l’autre. Quand des entreprises françaises innovent et font des produits de qualité, cela mérite d’être dit !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

Vous pourriez également aimer...

12 commentaires

  1. virjupes@gmail.com'

    Merci pour cet article, Marc, et merci à Lila pour son blog.
    Le livre est une bonne idée. Quant aux idées préconçues sur les jouets genrés, vaste sujet mais les choses bougent.
    En toute franchise, je suis de plus en plus optimiste sur l’évolution de la société par rapport à la jupe pour les hommes. À chacune de mes sorties, aucun souci, des gens sympas, des soutiens féminins, etc. Et quand je demande à être photographié pour mon blog ou mon Instagram, souvent, les personnes ne remarquent pas que je suis en jupe.

    1. f.didelot@wanadoo.fr'

      Bonjour Virjupes,

      Toujours fidèle au poste, et c’est super !!! Oui, je suis aussi optimiste par tous les petits signaux que je vois de ci de là: jouets, vêtements unisexe, ce petit livre…
      De mon côté, je n’ai aucun souci non plus lorsque je me promène en jupe, plutôt même des regards approbateurs. Une de mes dernières sorties avec les collants « Lili Gambettes » (en photo dans l’article) était très marrante: les filles ont « dévoré » mes jambes des yeux, non pas en se disant « tiens, un homme en jupe ! », mais plutôt « Oh, les jolis collants !! »

      Come on !!!

    2. cam@cossy.fr'
      Camille a dit :

      Merci pour ce blog,
      Cela fait longtemps que je voulais porter des jupes, je le fais chez moi seul avec des collants (parfois des bas), pas pour me travestir, mais parce que je trouve cela confortable et sexy. Je suis un homme de 48a et ne veut pas être une femme mais je m’épile entièrement et j’ai toujours rêvé de porter des jupes ou des robes naturellement quand je sors. A force de lire ce blog et qq autres, j’ai franchi le pas et me suis commandé 2 kilts (https://kilts.fr/kilt-homme) plutôt modernes et une jupe longue sur Hiatus…. J’attends les livraisons et vais aller me promener (bon pas dans ma ville encore …) avec ..
      je ferai un retour une fois fait !
      Merci de vos exemples….

    3. cam@cossy.fr'
      Camille a dit :

      Bonjour
      J’ai découvert ce blog il y a quelques mois en recherchant des informations sur les jupes pour hommes. Vos textes m’ont aidé à me décider à 50 ans à me mettre en jupe et à sortir. Pour l’instant en kilt avec souvent cet hiver des collants en laine mais dernièrement en jupe pour homme de chez Hiatus, une fois en robe Camaïeu. … J’apprends à supporter le regard des autres… en fait souvent bienveillant surtout à Paris, parfois plus curieux et ironique en province…
      Merci de continuer ….
      Camille (Reims)

      1. f.didelot@wanadoo.fr'

        Bonjour Camille,
        Je suis ravi de lire votre expérience, et de voir que je vous ai aidé à franchir le pas !! Vraiment content de vous avoir inspiré !!
        Vous verrez que, très rapidement, on oublie ce que l’on porte, et on est à l’aise, tout simplement.
        Continuez !! Et faites nous part de vos impressions de temps en temps.
        Cordialement
        Marc

  2. lauriane.de.mesmay@gmail.com'
    lauriane de mesmay a dit :

    Bonjour,
    je suis maman d’un loulou de bientôt 6 ans qui aime plus que tout porter des robes !!! il s’y sent beau, il s’y sent bien …je suis en train d’écrire un livre pour enfant pour partager ce qui devrait être une liberté pour chacun et je tombe sur vous!!!! Merci!!!!!!!!!!!!!!! merciiiiiiiii! j’ai participé à un reportage sur l’éducation non genrée si cela vous intéresse de le voir..c’est ma petite graine à moi pour mon petit garçon. bonne journée à vous. Lauriane

    1. f.didelot@wanadoo.fr'
      Marc a dit :

      Bonjour Lauriane,
      Votre commentaire me remplit de joie ! Je suis heureux que mes articles vous plaisent. Comme vous, je prône cette liberté de s’habiller comme on le souhaite, avec une éducation non genrée. Je pense que vous avez également lu mon article sur Joy FLEUTOT qui tient un boutique à Strasbourg ? https://lilasursaterrasse.fr/tordre-le-cou-aux-cliches-et-aux-stereotypes/
      Pouvez-vous me donner le lien vers le reportage auquel vous avez participé ? Merci
      Bonne journée
      Marc

    1. f.didelot@wanadoo.fr'

      Merci beaucoup Lauriane ! Très beau témoignage !

      1. f.didelot@wanadoo.fr'

        Voici le lien direct vers la vidéo de Lauriane: https://www.facebook.com/RTBFwebcreation/videos/146862123253862/

  3. Ludivineaimard@gmail.com'
    Ludivine a dit :

    J’ai découvert avec beaucoup d’intérêt votre histoire. La première fois que je vous ai rencontré, je me suis dit :  » Mais quelles jambes de rêve ! ».
    Puis j’ai remarqué les regards pesant des autres. J’ai cru comprendre que vous n’aimez pas que l’on emploie le mot « courage », mais c’est vraiment le sentiment que vous m’inspirez. Je trouve qu’il faut du courage pour dépasser le regard des autres.
    Un peu comme cet instant juste avant une déclaration d’amour, on rassemble tout son courage pour dépasser notre peur de subir le rejet ou l’indifférence de l’autre.
    Vous avez dépassé cette peur et cela vous a permis de vous épanouir.
    Je pense que c’est votre courage qui attire autant de positivité autour de vous. Je suis sûre que les esprits s’ouvriront petit à petit grâce à des personnes comme vous.
    Merci de nous avoir partagé votre histoire 😊

    1. f.didelot@wanadoo.fr'

      Merci beaucoup Ludivine de ce charmant commentaire ! Cà me touche beaucoup (surtout pour « les jambes de rêve » 😊😊😊)
      Effectivement, au début, il m’a fallu vaincre cette crainte du regard des autres, mais avec le temps, je n’y prête même plus attention. Je suis habillé tel que je le souhaite, un jour en pantalon ou pantacourt, un autre jour en jupe, un autre en robe, et c’est devenu tout à fait naturel pour moi.
      Encore merci, et à bientôt dans votre magasin Bréal (https://www.breal.net/magasins-isere-38-tignieu-5366.html), où l’accueil a toujours été bienveillant (et le choix conforme à mes goûts vestimentaires).
      Cordialement
      Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.